Publié le 19 octobre 2022

Le Prisme, futur haut lieu du sport inclusif à Bobigny

Crédit photo : Hugues-Marie Duclos - Région Île-de-France

Le futur pôle de référence du sport inclusif à l’échelle régionale est en chantier depuis le 7 octobre 2022 à Bobigny. Cofinancé par la Région, il est conçu pour accueillir tout sportif, en situation de handicap ou non. Il servira en tout cas de site d’entraînement aux athlètes paralympiques lors des Jeux de Paris 2024.

Le stade de la Motte, à Bobigny (93), accueillera courant 2023 un vaste ensemble de 13.000 m² totalement novateur dans son approche inclusive des sportifs en situation de handicap.

Baptisé le Prisme, il est conçu pour faciliter les pratiques du handisport, tout comme celles des sportifs valides, qu’il s’agisse d’amateurs ou d’athlètes de haut niveau.

Destiné à permettre une pratique universelle du sport et notamment le handisport à 2.000 usagers en simultané, il est en chantier depuis le 7 octobre 2022.

Un équipement pionnier pour la pratique du handisport

Cofinancé à hauteur de 4 millions d'euros par la Région (sur un budget total de 49 millions d'euros), le Prisme accueillera les entraînements d'athlètes paralympiques lors des Jeux de Paris 2024 et sera l’un des sites majeurs de l’héritage olympique pour le territoire francilien.

Lors de la phase de réflexion en amont de la construction de ce nouvel équipement, 200 structures sportives, clubs, associations et collectivités ont été invités à échanger autour de leurs usages et besoins. 

Afin de garantir l'accès du sport à tous, les mobilités et l'accessibilité du site ont été conçues pour permettre la plus grande autonomie des personnes dans leur pratique sportive.

Coup d’envoi des travaux à Bobigny

La 1re pierre du Prisme a été officiellement posée le 7 octobre 2022 à Bobigny, en présence de Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, de Tony Estanguet, président de Paris 2024 et de Stéphane Troussel, président du département de Seine-Saint-Denis.

Le sport à la carte

Sur 13.000m² répartis sur 3 niveaux le Prisme comprendra :

  • Une salle de boccia, de danse et d’expression physique,
  • Une salle de musculation,
  • Une halle multisports pour accueillir des compétitions,
  • Une salle d’armes de 6 pistes,
  • Un grand dojo comprenant 4 aires de combat,
  • Un mur d’escalade,
  • Une salle d'e-sport.

Un pôle de recherche intégré

Si les équipements purement sportifs auront la part belle au cœur du futur site, le Prisme intègrera également un pôle de recherche tourné vers le sport de haut niveau et l’innovation pédagogique

Destiné à devenir la maison des fédérations sportives et des chercheurs, il comprendra également différents équipements parmi lesquels :

  • Un plateau de kinésithérapie, de récupération et de rééducation,
  • Des salles dédiées à l’accueil de formations et de séminaires,
  • Un espace de balnéothérapie.

Le Prisme sera livré lors du 2d semestre 2023 et inauguré en mai 2024, soit quelques mois avant les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

La Région, 2e financeur public de Paris 2024

La Région Île-de-France est associée au projet depuis son origine ! 2e financeur public des Jeux olympiques et paralympiques de 2024, elle y consacre 240 millions d'euros, notamment pour les transports, l’emploi et la formation.