Publié le 29 mars 2022

L'autisme, Grande Cause régionale 2022

Crédit photo : iStock

Scolarité, transports, logement et hébergement, sport, culture, tourisme et loisirs : la Région coordonne l’ensemble de ses compétences pour améliorer le quotidien des personnes autistes et assurer l’égalité entre les personnes en situation de handicap et les personnes valides. L'autisme est la Grande Cause régionale 2022.

Le 2 avril 2022 est la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. Une initiative lancée par les Nations unies afin de mettre en lumière les actions de soutien à cette cause et de changer les mentalités, stéréotypes et autres idées reçues sur l’autisme. 

En France, selon la Haute Autorité de santé, l’autisme concernerait environ 100.000 jeunes de moins de 20 ans et près de 600.000 adultes. Par ailleurs, ces troubles du spectre de l’autisme (TSA) toucheraient 7.500 nouveau-nés par an. 

Le programme Région solidaire au service de l'autisme

De son côté, la Région Île-de-France œuvre pour favoriser l’inclusion des personnes handicapées.

À travers son programme Région solidaire, elle réaffirme son engagement en érigeant l’autisme comme Grande Cause régionale pour l’année 2022.

Soutien aux aidants, aide aux structures innovantes pour un meilleur accueil du public autiste, accès aux soins renforcé, sensibilisation… 

À l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme du 2 avril, tour d'horizon des dispositifs soutenus par la Région.

Autisme Info Service : une plateforme innovante d’écoute à destination des personnes autistes et de leur famille

Soutenu par la Région dès sa création en 2018, Autisme Info Service est un dispositif gratuit et national, d’écoute et d’information par téléphone et par courriel. Il a pour objectif d’aider et d’orienter les personnes avec autisme, leur entourage et les professionnels intervenant à leurs côtés, sur les interrogations relatives à ce handicap (démarches administratives, inclusion scolaire et professionnelle, accès aux soins…).

► Numéro vert gratuit : 0 800 71 40 40

Accès au diagnostic et à la prise en charge précoces

La Région porte également une attention particulière au diagnostic et à la prise en charge précoces de l’autisme.

Elle propose notamment un soutien aux crèches accueillant des enfants autistes, un accompagnement des classes ULIS (Unités localisées pour l’inclusion scolaire) par l’adaptation des locaux lorsque c'est nécessaire, et veille à l’inclusion sociale et professionnelle des jeunes.

Aide aux structures innovantes dans les domaines du handicap et de la dépendance

La Région met en œuvre des solutions concrètes pour accompagner l’autisme au quotidien. Elle est particulièrement attentive aux projets innovants pour les personnes autistes, en soutenant des crèches et des établissements dans le champ médico-social.

Le soutien de la Région en faveur des personnes autistes

  • L’association « Autisme en Île-de-France », soutenue par la Région, a développé le projet de médicalisation du foyer de vie « le Clair Bois » aux Alluets-le-Roi (78) pour des personnes âgées souffrant troubles du spectre autistique. Aucune structure de ce type de public n’existait jusqu’alors en Île-de-France.
  • L’association Ebullescence accompagne de jeunes enfants présentant des troubles du neurodéveloppement (TND) ainsi que leurs parents et fratrie. Elle sensibilise et forme les aidants et professionnels aux TND et participe à la recherche scientifique. Elle a notamment mis en place des structures adaptées aux enfants de 18 mois à 6 ans pour favoriser leur inclusion scolaire.
  • L’association Le Silence des justes accompagne les enfants, adolescents et adultes atteints d’autisme et de troubles associés. Grâce à des partenariats avec des établissements de soins, elle facilite la prise en charge des troubles du spectre autistique. Elle propose aussi des activités et séjours adaptés et favorise l’inclusion scolaire et l’inclusion professionnelle.

Favoriser l’accès aux soins des personnes autistes

Bien souvent, les troubles autistiques peuvent engendrer des difficultés à communiquer la douleur, à accepter les examens ou à adhérer aux soins. De leur côté, les professionnels de santé ne sont pas toujours suffisamment sensibilisés à l’accueil de ces publics.

C'est pourquoi la Région étudie la mise en place d’actions innovantes permettant de faciliter l’accès aux soins des personnes en situation de handicap et notamment des personnes atteintes d’autisme.

Soutien aux aidants

Par le déploiement de l'appel à projets pour les aidants, la Région agit aussi pour l'inclusion des personnes autistes. Depuis 2016, 22 projets ont été soutenus principalement afin d'aider les parents dans l’accompagnement de leur enfant.

  • Le CRAIF (Centre de ressources autisme Île-de-France) met à disposition un kit de sensibilisation à l’autisme, qui présente de nombreuses informations pour soutenir les aidants et les aider à concilier vie privée et vie professionnelle. 
  • Autisme ensemble 95 apporte un soutien aux parents d’enfants et adolescents autistes en offrant la possibilité de rencontres, d’échanges, de soutien scolaire et de suivi psycho-éducatif.

Pour en savoir plus sur l’autisme

L’autisme est un trouble neurodéveloppemental. Le TSA (Trouble du spectre de l’autisme) affecte le développement de la communication, les interactions sociales, et le comportement.

La notion de spectre met en avant le fait que les difficultés affectent chaque personne différemment selon un niveau de sévérité qui lui est propre. Le moment et la gravité des premiers signes et symptômes peuvent considérablement varier selon les personnes.

Chez certains enfants atteints de TSA, des signes se manifestent au cours des premiers mois de vie, alors que chez d'autres, les symptômes peuvent se manifester après 24 mois ou plus. Durant la petite enfance (jusqu'à 12 mois), un enfant peut montrer des symptômes tels que :

  • Établit rarement un contact visuel,
  • Ne réagit pas ou peu à l'appel de son nom,
  • S'amuse peu avec les jouets ou d'une façon inhabituelle,
  • Est plus intéressé par les objets que par les gens,
  • Commence à acquérir du langage, mais le perd ou cesse son apprentissage,
  • Fait des mouvements répétitifs avec ses doigts, ses mains, ses bras ou sa tête.