27 novembre 2019

Étudiants-ambassadeurs : « Amusez-vous, créez et partagez »

Crédit photo : Hugues-Marie Duclos

Membre du Conseil régional des jeunes d’Île-de-France de 2017 à 2019 et étudiante en science politique et histoire, Marie Badiane était membre du jury de la 1re édition des Trophées des étudiants-ambassadeurs d’Île-de-France. Retour d'expérience.

Quels étaient les principaux critères de sélection des lauréats ?
Marie Badiane : Les projets ont fait l’objet d’une appréciation globale. Nos critères  ont notamment porté sur la capacité du projet à valoriser le territoire francilien, la communication faite autour du projet, mais aussi l’engagement personnel de l’étudiant-ambassadeur. Les projets originaux et innovants ont été appréciés. J’ai particulièrement aimé la dimension humaine, à travers la découverte et l’échange, à l'œuvre au sein des projets.
 
Quels ont été les outils de communication mis en œuvre par les candidats pour présenter l’Île-de-France ?
M. B. : Pour beaucoup, le support des projets a été un site Internet. Les réseaux sociaux ont également été largement mobilisés. La thématique principale a été l’offre de formation proposée en Île-de-France. Les étudiants ont eu la volonté de faire découvrir de nouveaux territoires avec une véritable envie de rendre compte de la région dans son ensemble, à travers l’offre culturelle et le patrimoine architectural. Des étudiants ont réalisé une modélisation 3D du patrimoine, invitant ainsi à une véritable balade en Île-de-France, et mettant en avant des lieux moins fréquentés du grand public !

Avez-vous eu un coup de cœur ?
M. B. : J’ai apprécié l’ensemble des projets, et particulièrement celui d’une étudiante en Corée, qui a su traduire avec enthousiasme les atouts de l'Île-de-France. La force de son projet était sa dimension participative, à travers un réseau de parrainage avec les étudiants franciliens et une production de fiches thématiques réalisées avec les étudiants sur place. Ces fiches (bons plans, logements, guides linguistiques, etc.) étaient faites pour encourager la mobilité des jeunes Coréens en Île-de-France. 

Quel conseil donneriez-vous aux futurs candidats ?

M. B. : J'aurais un seul conseil : l’échange ! L’objectif est de favoriser la dimension interactive des projets menés entre l’étudiant-ambassadeur et le public touché au sein de l’université d’accueil. Les projets réalisés doivent rendre compte d’une certaine adaptation à l’égard du public ciblé. Une traduction en anglais du contenu des projets est donc la bienvenue. Il s’agit de mettre en avant le potentiel et les atouts de la région dans différents domaines telles que la culture, le sport, le patrimoine… En résumé : amusez-vous, créez et partagez ! 

Le jury des Trophées

  • Faten Hidri, vice-présidente de la Région Île-de-France chargée de l'Enseignement supérieur et de la recherche,
  • Delphine Pelade, directrice de l'enseignement supérieur et de l'orientation,
  • Karine Mouchelin, directrice-adjointe accueil et vie étudiante, Campus France,
  • Marie Badiane, étudiante, représentante du Conseil régional des jeunes,
  • Carmen Branescu, responsable des relations internationales de Paris Seine,
  • Samia Gheraia, chargée de mission Amérique et CEI, du Pôle affaires européennes, coopération internationale et tourisme, Région Île-de-France,
  • Ève Vaiarelli, chargée de mission mobilités, du Pôle Europe et international, HESAM Université,
  • Sylvain Letailleur, étudiant ayant participé en juin 2018 à l’atelier de créativité ayant à l’origine du concours,
  • Laurence Monsellier, responsable du programme Bourses internationales d’excellence, université Paris Saclay,
  • Jing Wang, chargée des affaires asiatiques, Paris Sciences lettres.