Publié le 17 avril 2020

Des bénévoles créent une fabrique solidaire de visières de protection

Fabrique solidaire visières de protection

Crédit photo : Facebook - Vincent Guilluy

Avec des imprimantes 3D, les bénévoles de la Fabrik-Éphémère, à Chelles, produisent des milliers de visières de protection pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. La Région soutient cette initiative solidaire en leur fournissant 330 kg de plastique.

C'est un atelier créé bénévolement pour répondre aux besoins en équipements de protection en pleine épidémie de Covid-19. Située à Chelles (77), la Fabrik-Éphémère produit des visières depuis le 31 mars 2020, avec le soutien de la Région Île-de-France. Près de 35 imprimantes 3D, pilotées par une trentaine de bénévoles, y tournent à plein régime.

Les visières sont destinées au personnel de santé, mais aussi aux Ehpad, policiers, gendarmes, services municipaux et commerçants franciliens.

Après avoir distribué 12.000 masques à la ville de Chelles, la Région a livré 330 kg de filaments plastiques pour imprimantes 3D à la petite usine éphémère née à l’initiative de Vincent Guilluy, un Chellois.

Près de 7.000 visières de protection déjà livrées

La municipalité de Chelles a mis à la disposition des « makers » (fabricants) le local où sont installées les imprimantes 3D. Les visières sont réalisées à partir de feuilles plastiques ou des premières de couverture de dossier à relier.

Au total, depuis le début de l’action, 9.500 visières ont été commandées et 6.752 ont été distribuées aux personnels indispensables à notre quotidien. Protéger ceux qui nous protègent est le mot d’ordre de Vincent Guilluy. Vous pouvez suivre en temps réel les chiffres des dons et leur répartition sur le site des visières solidaires du 77.

Imprimantes 3D

Vous aussi, soutenez la Fabrik-Éphémère 

Si vous souhaitez participer à cette initiative solidaire, vous pouvez faire un don de matières premières. Mais la fabrique privilégie les dons groupés, ou d’entreprises, pour des questions de logistique.

Si vous savez utiliser une imprimante 3D, vous pouvez également devenir « maker », en rejoignant l’atelier éphémère pour y produire bénévolement des visières. Pour cela, contactez Vincent Guilluy sur son profil Facebook.

Les besoins de la fabrique

  • Feuilles A4 transparentes pour couverture de reliure ou rhodoïd  (150 microns d’épaisseur minimum),
  • Feuilles A4 pour plastifieuse,
  • Élastiques de 13 à 15 cm,
  • Prêt d’imprimantes 3D.