30 octobre 2019

Chaires Blaise Pascal 2019: 4 chercheurs internationaux soutenus par la Région

recherche
Crédit photo : Picturetank - Jean-Lionel Dias

Reconnues mondialement, les Chaires internationales d’excellence Blaise Pascal permettent à la Région d'aider des chercheurs étrangers réputés à poursuivre leurs recherches dans des établissements d’enseignement supérieur d’Île-de-France. Voici les lauréats 2019.

Esther Duflo, de la Chaire Blaise Pascal au Nobel d'économie 

Esther Duflo

Avant d'être couronnée par le Prix Nobel d'économie 2019, la chercheuse franco-américaine Esther Duflo a mené de 2016 à 2018, dans le cadre des Chaires internationales d'excellence Blaise Pascal, des travaux de recherche en Île-de-France financés par la Région. Depuis plus de 20 ans, 6 chercheurs issus des Chaires Blaise Pascal ont déjà reçu un prix Nobel.
Plus d'infos.

Faire venir des chercheurs étrangers de renommée internationale en Île-de-France pour y enrichir l’attractivité des campus et des laboratoires de recherche qui les accueillent et favoriser les retombées socio-économiques, ce sont quelques-unes des ambitions des Chaires internationales d'excellence Blaise Pascal, que la Région finance chaque année pour 4 lauréats.

680.000 euros pour chacune des 4 Chaires internationales d'excellence Blaise Pascal

Pour 2019, les 4 lauréats ont été retenus sur 23 candidatures par un jury de personnalités scientifiques reconnues.

La Région consacrera à chacune des 4 Chaires 680.000 euros, de façon à couvrir les rémunérations des lauréats et leurs moyens de fonctionnement dans leur établissement d’enseignement supérieur francilien d'accueil.

Voici les 4 lauréats des Chaires internationales d'excellence Blaise Pascal 2019, qui mèneront leurs recherches en Île-de-France sur 1 ou 2 ans :

Nora Berrah, chercheuse américaine

Professeure à l'université du Connecticut (États-Unis), Nora Berrah est une physicienne spécialiste dans le domaine du rayonnement synchrotron. Elle sera accueillie au Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives de Saclay (CEA, Paris Saclay, 91) pour des recherches nouvelles sur la migration de charge dans certaines biomolécules.

Leonid Mirny, chercheur américain

Professeur de sciences de la santé, de technologie et de physique à l'Institut de technologie du Massachusetts (États-Unis), Leonid Mirny est reconnu pour ses travaux sur l'organisation de l'ADN et des chromosomes. Il rejoindra l'Institut Curie (Paris Sciences Lettres) pour des recherches sur les mécanismes de l'organisation du génome afin de comprendre, entre autres, l'influence du système immunitaire dans l'apparition et l'évolution du cancer.

Hervé Moulin, chercheur franco-américain

Professeur de l'université de Glasgow (Grande-Bretagne), Hervé Moulin est mondialement reconnu pour ses travaux de recherche en économie mathématique, notamment dans les domaines du choix social et de la théorie des jeux. Il sera accueilli par l'université Paris 1 pour travailler sur la prise de décision collective (notamment la démocratie directe) et les allocations de ressources via des mécanismes numériques.

Joshua Weitz, chercheur américain

Professeur et directeur du programme interdisciplinaire en biosciences quantitatives à l'Institut de technologie de l'État de Géorgie(Ét ats-Unis), Joshua Weitz sera accueilli à l'Institut de biologie de l'École normale supérieure (Paris Sciences Lettres) pour des recherches sur les interactions entre les microbes et les virus.