27 septembre 2019

Véhicules électriques : une borne de charge innovante « made in Île-de-France »

Borne voiture électrique Wattpark
Crédit photo : DR

Simplifier l’usage des véhicules électriques grâce à des bornes de charge réservables et monétisables : telle est la solution qu'a développée WattPark en bénéficiant de l'aide Innov’up Leader PIA de la Région.
 

Innov’up Leader PIA

D'un montant pouvant aller de 100.000 à 500.000 euros (cofinancés par l'État et la Région), l'aide Innov’up Leader PIA est destinée aux PME et ETI d'Île-de-France développant des projets innovants.
Plus d'infos.

Et si WattPark devenait le Airbnb de la recharge pour les véhicules électriques ? L’enjeu est de taille alors que le parc de voitures électriques se développe. La Région a décidé de soutenir ce projet dans le cadre de son programme d’aide aux entreprises Innov’up Leader PIA.  

« Nous avons créé WattPark afin de concevoir une borne de recharge pour véhicules électriques, simple à installer, universelle, réservable, monétisable et surtout collaborative. C’est-à-dire qu’elle peut intéresser aussi bien un particulier, une entreprise ou une collectivité. La borne fait aussi parcmètre et compteur de flux », explique David Leguide, cofondateur de l’entreprise avec Marc Lepage. 

De courts trajets pour les véhicules électriques

Borne de charge véhicule électrique WattPark

Le positionnement de WattPark sur la charge normale vise 80% des besoins du marché, car les utilisateurs de véhicules ne parcourent en moyenne que 50 km par jour. Mais, surtout, l’aspect collaboratif va permettre à tout intervenant privé  – entreprise ou particulier – d’ouvrir au public son point de charge, afin d’augmenter le maillage des bornes dont le nombre dépasse à peine 28.000 à ce jour en France. Une manière de participer à réduire les investissements supportés par les collectivités. 

Après avoir déposé des brevets étendus à l’international et levé des fonds, WattPark entame sa seconde phase de développement. L’entreprise bénéficie pour cela d’une aide de 495.000 euros de la Région Île-de-France au travers du programme Innov’up Leader PIA.

Cette somme contribue au budget recherche et développement d'un montant de 1,2 M€ que WattPark a engagé pour financer :

  • L’optimisation et la gestion intelligente des charges sur le réseau. Afin de gérer la charge des voitures, orienter les temps de charge vers les énergies renouvelables, l’optimiser et réduire son impact sur le réseau grâce à des algorithmes et à l’Intelligence artificielle (IA).
  • La mobilité entropique intégrant en partie aussi de l’IA. C’est-à-dire une progression automatique des besoins en charge en fonction des déplacements constatés. Ainsi l’infrastructure de charge évoluera dynamiquement, sans peser systématiquement sur les collectivités grâce aux acteurs privés et participera à démocratiser l’utilisation des véhicules électriques en rassurant les futurs utilisateurs.

Une borne de recharge réservable et monétisable pour véhicules électriques

L’histoire commence fin 2016. Marc Lepage et David Leguide, deux passionnés d’innovation, imaginent WattPark, la première borne de charge collaborative réservable grâce à une appli sur mobile, sur le principe de Airbnb, le site de location d’appartements mondialement connu. La société sera créée en janvier 2017 dans le sud de l'Essonne, à Saclas.

Le principe est simple : le propriétaire de la borne et de la place de parking peut décider de les utiliser pour son propre usage ; mais il a aussi la possibilité de les proposer sur l’appli WattPark en définissant les disponibilités et le prix d’occupation avec ou sans charge. De l’autre côté, le client réserve la place sur la plateforme dédiée. Après quoi, il est prélevé par WattPark qui reverse 90 % du montant encaissé au propriétaire de la place.

« Nous répondons aux principaux problèmes que rencontrent les utilisateurs de voitures électriques : la réservation du stationnement et de la charge. En toute simplicité car le système WattPark peut fonctionner avec ou sans connexion réseau (zones blanches) », ajoute Marc Lepage, qui vise un déploiement de ses bornes à très grand échelle.

Produire 1.000 bornes par jour

Deux ans après sa création, WattPark prépare actuellement la phase de fabrication industrielle de ses bornes – commercialisées aux alentours de 500 euros – et développe sa plateforme numérique. L’usine sera installée en Île-de-France, à Saclas (91), pour fabriquer les premières séries. L’objectif est de produire 1.000 bornes par jour, ce qui implique de créer jusqu'à 130 emplois dans la région.

« Nous allons bientôt lancer une expérimentation avec la mise à disposition gratuite de 1.000 bornes à des collectivités, des entreprises et des copropriétés. Déjà 150 partenaires ont manifesté leur intérêt pour notre produit », souligne David Leguide, qui vise les 70.000 bornes installées à l’horizon 2021 et un déploiement à l’international.