Production ciné-TV soutenue : « La Rue des Dames » en salles

Date de l'arrêté

cinéma Sorti ce 13 décembre 2023, un thriller urbain aidé signé La Rumeur, très réaliste dans sa description de la quête d'argent facile dans le Paris d'aujourd'hui. Il y est question d'une grossesse imprévue, de magouilles et de trahisons, mais aussi de solidarité vraie.

Crédit photo : © La Rumeur filme

Sorti le 13 décembre 2023, Rue des Dames est le 4e film d'Hamé Bourokba et Ekoué Labitey, du groupe de hip-hop La Rumeur.

2d film de La Rumeur soutenu par la Région

Et c'est la 2e réalisation du duo que la Région soutient, après Les Derniers Parisiens, sorti en 2017.

Une fois de plus, on y suit la stratégie de survie de personnages fragiles, résolument en quête d'argent, dans un Paris qui leur est hostile.

Alors que Les Derniers Parisiens avaient pour cadre un Pigalle en pleine mutation, à Paris 9e-18e, ce nouveau film se déroule tout près : la rue du titre est située dans 17e, à 2 pas de la place Clichy, au croisement des 8e, 9e, 17e et 18e.

Ce thriller urbain à dimension sociale a pour personnage principal Mia (Garance Marillier), 25 ans, employée dans un petit salon de manucure dans le 18e à Paris. Apprenant qu’elle est enceinte, elle doit trouver d’urgence un nouvel appartement alors que son copain Nabil (Amir Bettayeb), en liberté conditionnelle, peine à joindre les 2 bouts. Lancée dans une frénétique course contre la montre, Mia monte une combine impliquant des clientes du salon, des soirées privées et un footballeur-star...

Un film sur l'argent facile, où les magouilles côtoient les trahisons, mais où la solidarité peut exister encore.

Près de 200 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient la création et l'emploi dans le secteur ciné-TV à travers, chaque année :

Le tout, avec un budget annuel qui s'est progressivement accru depuis 2017 pour atteindre 25 millions d'euros en 2023.

► Les aides à la production sont remboursables dès que l'œuvre est rentabilisée.

Informations pratiques

Tarification

Payant

Durée : 1h37

Aide régionale (Fonds de soutien Cinéma) : 225 000 euros (à La Rumeur filme)

Partager la page