x

Avant les Jeux olympiques et paralympiques. En savoir plus

Production ciné-TV soutenue : « Jeune et Golri » sur OCS

Date de l'arrêté

Série TV Prune, alias Agnès Hurstel, n'avait pas la fibre maternelle dans la saison 1. Tout a changé dans la saison 2, aidée par la Région : elle ne peut imaginer être séparée de la fille de son compagnon quand la rupture survient.

Crédit photo : © The Film TV

2 ans après une saison 1 qui avait été primée à Séries Mania, la série comique Jeune et Golri revient sur OCS avec une saison 2 produite avec le soutien de la Région.

Visibles depuis le 8 juin 2023, ces 8 x 26 min permettent de retrouver les mêmes personnages avec un saut dans le temps de 8 ans. Résultat : ils ont évolué de manière imprévue et cela donne lieu à un changement de ton.

Parmi les 5 séries soutenues par la Région présentées à Séries Mania 2023

 
Crédit photo : © Series Mania

Jeune et Golri saison 2 a été présentée à Lille en mars 2023 de même que 4 autres séries soutenues : Sous contrôle et Rictus, toutes les 2 primées, mais aussi Les Gouttes de Dieu et Bardot.

► Plus d'infos.

Écrit par Agnès Hurstel, le récit d'une filiation entre rire et larmes

Revoici Prune, interprétée par Agnès Hurstel, également créatrice et scénariste principale de la série.

Dans la saison 1, c'était une jeune femme faisant du stand-up qui avait 25 ans et était tombée amoureuse d’un homme ayant le double de son âge et papa (Jonathan Lambert). Elle n'avait alors aucune envie d'enfant et était obligée de cohabiter avec sa jeune belle-fille, Alma.

8 ans après, dans la saison 2, tout a changé : le couple a volé en éclats, Prune et Alma sont obligées de se séparer, aucune garde partagée n'est prévue, et l'une comme l'autre le vivent mal...

Le thématique du stand-up passe en arrière-plan (d'autant plus que la série Netflix Drôle l'a abordée entre-temps, souligne Agnès Hurstel). Place donc au récit d'une filiation belle-mère/belle-fille après une rupture amoureuse. Et des larmes se mêlent au rire.

Près de 200 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient la création et l'emploi dans le secteur ciné-TV à travers, chaque année :

Le tout, avec un budget annuel qui s'est progressivement accru depuis 2017 pour atteindre 25 millions d'euros en 2023.

► Les aides à la production sont remboursables dès que l'œuvre est rentabilisée.

Informations pratiques

Tarif

Payant

Sur OCS

Aide régionale (Fonds de soutien Audiovisuel) à The Film TV

Partager la page