x

Avant les Jeux olympiques et paralympiques. En savoir plus

Les 40 ans du Frac Île-de-France / « Gunaikeîon » au Frac-Les Réserves

Date de l'arrêté

Lieu Romainville (93)

Art contemporain Le Fonds régional d'art contemporain fête ses 40 ans à Romainville, du 15 octobre 2023 au 24 février 2024, avec une expo en 5 parties. Chacune orchestrée par une commissaire femme, sur une thématique différente.

Crédit photo : © Région île-de-France/Hugues-Marie Duclos

Inaugurées en mai 2021, les Réserves du Fonds régional d'art contemporain (Frac) à Romainville (93) sont devenues, en plus de réserves proprement dites, un 2e lieu d'exposition pour le Frac. En complément du Plateau, à Paris (19e).

 

C'est ce lieu situé en Seine-Saint-Denis que le Frac Île-de-France a choisi pour y fêter ses 40 ans, du 15 octobre 2023 au 24 février 2024.

Le tout, avec une expo intitulée « Gunaikeîon » (« gynécée » en français). Un terme qui désigne l'appartement dédié aux femmes dans les maisons de la Grèce et de la Rome antiques.

Le « gynécée » était à l'époque toujours à l'écart de la rue. Tout l'inverse de l'expo, qui entend s'ouvrir aux quartiers alentour.

Des œuvres faisant partie des plus de 2.000 que possède le Frac

« Gunaikeîon » a plusieurs commissaires, toutes des femmes, qui, chacune en fonction de leur sensibilité, mettent en avant quelques-unes des 2.000 pièces de la collection du Frac.

Cela donne plusieurs « chapitres » :

  • « Joue ou perds » (commissaire : Céline Poulin), axé sur les mécanismes du jeu, de la pédagogie, de la transmission…,
  • « Mes mensonges sont aussi les vôtres » (commissaire : Camille Martin) avec des œuvres qui, comme le polar, se jouent du réel et de l’illusion du réel,
  • « Ascendant idéal » (commissaire : Elsa Vettier), sous le signe de l’attraction, de la manipulation et de la friction,
  • « Sérum Radiance » (commissaire : Jade Barget), qui trace des parallèles entre les écologies toxiques dont l'humanité fait partie et la conception mercantile du bien-être et du confort,
  • « Apprendre et s’enfuir » (commissaire : Daisy Lambert), sur la permanence des dynamiques de domination, de dépendance et le désir de s’en émanciper.
Crédit photo : © Région Île-de-France/Hugues-Marie Duclos

Le Frac, soutenu par la Région et partenaire de ses actions d'éducation culturelle et artistique

Le Fonds régional d'art contemporain (Frac) d'Île-de-France est cofinancé par la Région, l'État, la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France et la Ville de Paris. Il été créé en 1982 dans le cadre de la politique de décentralisation, qui a institué 23 Frac dans toute la France.

Le Frac Île-de-France a constitué une collection de plus de 2.000 œuvres d'art contemporain au fil du temps. Et il compte 2 lieux d'exposition gratuits :

Le Frac d'Île-de-France est mis à contribution par la Région dans ses actions d'éducation culturelle et artistique à destination des lycéens à travers Flash Collection. Cette expo itinérante va, depuis 2016, d'établissement en établissement au moyen de malles et de sacs à dos contenant une sélection d’œuvres de petit format. Une désacralisation de l’art contemporain qui permet un accès aux œuvres immédiat, ouvert et sensible.

Crédit photo : © Région île-de-France

Informations pratiques

Adresse

Frac Les Réserves
43, rue de la Commune-de-Paris
93230 Romainville
France

Prix

Gratuit

Access

  • Métro 5 (Raymond-Queneau) puis 5 min à pied
  • Bus 322, 318, 114

Du mercredi au dimanche de 14h à 19h

Partager la page