Publié le 16 septembre 2019

Rentrée littéraire 2019 : carte blanche au Tripode, éditeur indépendant

rentree_litteraire_1200

Crédit photo : Olivier Jobard / MYOP

« Le Tripode » fleuron de l'édition indépendante francilienne, soutenu par la Région, présente ses 3 livres coups de coeur de la rentrée littéraire. 

Les éditions « Le Tripode » publient de la littérature française et étrangère, des livres d’art et des «inclassables» touchant à la poésie, au graphisme et aux albums jeunesse. Créé en 2009 sous le nom d’Attila, « Le Tripode » compte désormais plus de 140 titres à son catalogue, avec un rythme de 25 titres par an. Voici 3 ouvrages estampillés « Tripode » à découvrir, à l'occasion de cette rentrée littéraire.

De pierre et d'os de Bérengère Cournut, 29 août 2019

rentree_litteraire_depierreetdos_1200

De pierre et d’os, le livre de Bérangère Cournut  primé 

Le prix du roman Fnac vient d’être attribué à Bérengère Cournut, pour son livre De pierre et d’os, écrit dans le cadre de sa résidence au Muséum d’histoire naturelle, en collaboration avec des lycéens de Seine-et-Marne. 

Achevé lors d’une résidence au Muséum national d’Histoire naturelle, De pierre et d’os nous plonge dans un monde où la poésie se dispute avec le chaos, où l’être humain ne fait qu’un avec son environnement, où une femme décide de son destin.

L'histoire : Deux ans après Née contente à Oraibi, qui nous faisait découvrir la culture amérindienne des Hopis, Bérengère Cournut poursuit sa recherche d’une vision poétique du monde. Une nuit, la banquise se fracture et sépare une jeune femme de sa famille. Uqsuralik se retrouve livrée à elle-même, plongée dans la pénombre et le froid polaire. Commence une lutte pour la survie en même temps qu’un chemin de vie. Uqsuralik doit résister. Au froid, à la faim, aux animaux sauvages avec qui les Inuit partagent leur territoire.  Avancer, coûte que coûte, et retrouver d’autres êtres vivants, une communauté humaine capable de lui faire une place. Le parcours d’Uqsuralik semble extrême, inhabitable, dans notre vision occidentale. Il se révèle fondateur. Dans la recherche de sa famille, c’est avec elle-même qu’Uqsuralik fait connaissance.  

L’Éternité, brève d'Étienne Verhasselt, 5 septembre 2019

rentree_lietteraire_leternitebreve_1200

L’inspiration ne s’est pas tarie pour Étienne Verhasselt, l’un des rares nouvellistes publiés en cette rentrée littéraire. Il nous avait déjà comblés de magie et de stupeur en nous confiant la publication de son premier recueil de nouvelles, fort remarqué, Les pas perdus.

Étienne Verhasselt est un nouvelliste « élégamment déjanté ». C’est-à-dire qu’il appartient à cette espèce en voie de disparition à qui l’on doit d’avoir compris qu’il était possible d’écrire de grandes idées en quelques lignes, de démonter le réel en une paire de pages. Les nouvelles de Verhasselt dissèquent nos failles et nos folies, nos passions exubérantes et nos faiblesses secrètes : en les mettant à nues, certes, et avec un savant mélange de lucidité et de fantastique. Surtout, il leur rend le trésor de poésie et d’absurdité qu’elles renferment.

Depuis ses débuts, le Tripode a fait le choix de défendre une littérature libre et généreuse, qui suit les chemins dissidents de l’imaginaire. Car telle est notre manière de vivre dans un monde tenté par l’uniformisation, la rancœur ou l’emporte-pièce.

L'histoire : Un beau matin, au 16 de la rue Charlemagne à Paris, l’écrivain dialogue avec son manuscrit. C’est l’heure des au revoir. Avant de s’en aller retrouver la Belgique, l’écrivain lègue à son livre, comme un ultime clin d’œil malicieux, ce très beau titre : L’Éternité, brève.
 

« Depuis ses débuts, le Tripode a fait le choix de défendre une littérature libre et généreuse, qui suit les chemins dissidents de l’imaginaire. Car telle est notre manière de vivre dans un monde tenté par l’uniformisation, la rancœur ou l’emporte-pièce ». L'équipe du Tripode

Une anthologie d'Edward Gorey, 10 octobre 2019

rentree_litteraire_anthologie_1200

Une anthologie, c’est le meilleur d’Edward Gorey en un seul livre ! Six albums majeurs du maître de Tim Burton, dont le cultissime Les Enfants fichus, pour découvrir un artiste à nul autre pareil.

Edward Gorey, c’est en fait le cas parfait d’auteur qui divise radicalement l’humanité en deux : les chanceux, qui ont eu la chance de tomber sur l’un de ses livres, et les autres. Né en 1925, mort en 2000, cet écrivain-dessinateur a conçu une centaine de drôles de recueils mêlant textes et images. Tim Burton dit de ces livres qu’ils ont été sa principale influence. On y retrouve une myriade d’histoires avec des titres étranges, des dessins minutieux et les ingrédients les plus improbables : la somptuosité du gothique et la rigueur de l’absurde, le mystère des romans policiers et la poésie des haïkus, l’élégance des intérieurs victoriens et la simplicité du clair-obscur, l’esprit du surréalisme et le goût du fantastique, les destins tragiques et les vies légères. Jetez vous sur cette anthologie pour faire partie des chanceux !

L'Ovni : l'application littéraire accessible partout

L'Ovni, une application numérique initiée par Frédéric Martin, fondateur du Tripode, propose chaque jour de découvrir des œuvres brèves (7 minutes). Avec un abonnement de 5 € par an, les abonnés ont accès à 365 modules qui comprennent chacun l'œuvre d'un écrivain ou d'un artiste et sa présentation. En parallèle, un roman est offert aux abonnés sous forme de feuilleton. Le projet a été pensé pour tous les lecteurs, notamment les usagers des transports. Soutien régional pour ce projet : 20.000€ 

logo_ovni

Téléchargez l'appli

sur Google Play et App Store