Publié le 23 décembre 2020

Quelques idées pour partir à la découverte du patrimoine francilien

Crédit photo : DR

Dépaysez-vous en respectant les distances sanitaires et découvrez des sites labellisés « Patrimoine d'intérêt régional ». Voici 5 idées de promenades surprenantes et accessibles en transports en commun.

« Patrimoine d'intérêt régional », label de la Région pour les sites non protégés

Décerné par la Région, le label « Patrimoine d'intérêt régional » régional permet aux propriétaires publics et privés de sites non classés et non inscrits aux Monuments historiques du patrimoine francilien de bénéficier d’aides pour leu restauration et leur valorisation auprès du public.

Déjà 105 sites de natures variées ont été labellisés à ce jour :

  • Patrimoine rural,
  • Patrimoine industriel,
  • Architecture du XXe siècle,
  • Cité-jardin,
  • Maison d’artiste ou villégiature, etc.

Retrouvez-les tous ici.

Halle aux fromages de Coulommiers (77)

Édifiée en 1887, cette construction en fonte abritait les ventes de fromages de Brie, et notamment de Coulommiers. Inspirée des halles de Paris, conçues par Victor Baltard en 1854, et par le marché des Capucins de Bordeaux, réalisé en 1882 par Gustave Eiffel, elle rompt avec les halles faites de bois des années 1830-1840. La halle aux fromages témoigne du caractère commercial de la ville, dont l’économie était fondée sur sa production fromagère. Aujourd’hui, la halle accueille le marché de la ville les mercredis et dimanches.

Pour vous y rendre : prenez le Transilien P à la gare de l'Est en direction de Coulommiers.

Les ors du moulin d’Ors (78)

Alors que les jours commencent à s’allonger, voici une promenade entre nature et culture. Dans la vallée de la Mérantaise, profitez des 10 hectares de la Réserve naturelle du Domaine d’Ors, à Châteaufort (78), entre bois et prairie. Vous y découvrirez un ancien moulin à blé, mais aussi une rareté : des vaches Highland. Ces écossaises aux poils longs et aux cornes dressées pâturent les prairies pour lutter naturellement contre l’enfrichement du fond de la vallée. 

Pour vous y rendre : prenez le RER C jusqu’à Saint-Quentin-en-Yvelines, puis le bus Albatrans express 91-11 en direction de la gare de Massy-Palaiseau et descendez à Châteaufort.

Le destin ouvrier du parc du château de Draveil (91)

Autrefois surnommé le « petit Versailles », le parc du château de Draveil a été transformé en cité-jardin par une coopérative ouvrière au début du XXe siècle. En 1911, en effet, 300 ouvriers, employés et artisans quittent leurs modestes appartements parisiens pour cohabiter sur 40 hectares avec ce château XVIIIe. Vous pourrez parcourir une longue esplanade jusqu’à la Seine, découvrir 3 étangs et naviguer entre les maisons plus ou moins cossues.

► Pour vous y rendre : prenez le RER D jusqu’à Juvisy puis le bus 191-100 jusqu’à Yerres. 

L’art des loisirs à Joinville-le-Pont (94)

À Joinville, cité des bords de Marne célèbre pour ses guinguettes, admirez le Club d’aviron et sa façade Art déco, le bâtiment de « l’horloge » et le chalet des canotiers, pied-à-terre des Parisiens amateurs de navigation. Déambulez aussi sur les bords de Marne pour contempler les villas Art déco et Art nouveau, saluer les cygnes, vous faufiler sur l'île Fanac, réservée aux piétons, et apercevoir les jardins privés du canal de Polangis. Amoureux des bateaux, ne manquez pas de jeter un œil au port de plaisance.

► Pour vous y rendre : prenez le RER A direction Boissy-Saint-Léger et descendez à Joinville-le-Pont.

La gare de Saint-Leu-la-Fôret (95)

Construite en 1926 par la Compagnie des Chemins de fer du Nord, la gare de Saint-Leu-la-Forêt est l’œuvre de l'architecte Gustave Umbdenstock. De style néo-régionaliste, elle représente une invitation au voyage vers la Normandie. Restaurée récemment, on peut admirer ses huisseries et les décors de façades, en particulier les faux colombages, et la table portant le nom de la gare. 

► Pour vous y rendre : prenez le Transilien H  en direction de Valmondois (Butry-sur-Oise) et descendez à la gare de Saint-Leu-la-Forêt.