Publié le 18 novembre 2020

Prix des Innovateurs en santé 2020 : les 3 chercheurs lauréats

Prix des Innovateurs en santé 2020

Crédit photo : Getty images

La Région a distingué 3 chercheurs franciliens et leurs équipes pour leurs innovations scientifiques à l’impact médical, sociétal ou de santé publique. Un total de 100.000 euros leur ont été attribués pour poursuivre leurs travaux.

Le Prix des Innovateurs en santé doit sa création à la « Concertation de la filière Santé », lancée par la Région en 2019.

Organisé pour la première fois en 2020, il vise à mettre à l'honneur des chercheuses et chercheurs franciliens de moins de 45 ans et leurs équipes.

Un total de 29 candidatures, dont 27 éligibles, avaient été reçues à l'issue du concours, le 10 septembre 2020.

Au final, le jury, composé de membres du Conseil scientifique régional, de représentants de la communauté scientifique et économique et de représentants de la Région Île-de-France, a récompensé 3 talents franciliens.

Un total de 100.000 euros sont attribués à ces 3 chercheurs lauréats et à leurs équipes. 

Les 3 lauréats du Prix des Innovateurs en santé 2020

  • Amanda Karine Andriola Silva, chargée de recherche CNRS au sein du laboratoire Matière et systèmes complexes à l’Université de Paris.

     50.000 euros pour ses travaux à l’interface de la physique pour la production et l'ingénierie des vésicules extracellulaires (biothérapies pour la médecine régénérative), et de la nano-médecine basée sur des matériaux stimulables. Son invention s’appliquera notamment sur le traitement des fistules digestives.
     
  • Alexandre Loupy, professeur des universités praticien hospitalier (AP-HP/Université de Paris), néphrologue à l’hôpital Necker-Enfants malades.

    ► 25.000 euros pour ses découvertes dans le domaine de la transplantation et du rejet de greffe ainsi que sur le déploiement d’une application basée sur de l’intelligence artificielle, la iBox, qui permettra d’évaluer, à chaque consultation, une probabilité de survie du greffon rénal à partir des données biologiques, immunologiques et histologiques à disposition lors de la consultation.
     
  • Raphaël Rodriguez, directeur de recherche CNRS à l’Institut Curie.

    ► 25.000 euros pour mettre en lumière ses travaux sur la compréhension de la biologie du cancer à l'échelle atomique et moléculaire (notamment au rôle des métaux comme marqueurs et régulateurs du cancer).