Publié le 28 septembre 2022

Près de Mitry-Mory, le bois du Moulin des Marais a embelli

Crédit photo : Jean-Louis Aubert

Le poumon vert de 256 ha qui a été l'une des plus vastes zones marécageuses d'Île-de-France est à redécouvrir après divers aménagements destinés à mieux mettre en valeur ses richesses. Une opération de l’Agence des espaces verts de la Région Île-de-France qui sera suivie d'autres.

Le chantier, qui a duré 5 ans, vient de s’achever dans la partie nord du bois du Moulin des Marais. Résultat : ce poumon vert de 256 ha situé aux portes de Mitry-Mory (77), sur la route de Claye, dans le quartier des Acacias, est à redécouvrir, depuis septembre 2022, embelli par des aménagements réalisés par l’Agence des espaces vert de la Région Île-de-France.

Et cela, en attendant que de nouvelles opérations soient programmées jusqu'en 2023.

Un espace patrimonial au nord-est de l’Île-de-France

Infos pratiques sur le bois du Moulin des Marais

Sur aev-iledefrance.fr

Renforcer le lien entre la ville et le bois, tel était l’objectif des travaux réalisés.

Une fois sur place, c’est par un nouveau portail que le visiteur est invité à découvrir les lieux et parcourir la nouvelle allée centrale faisant revivre l’axe historique du bois.

Au fil de la balade, les cheminements piétions ont également été pensés pour mettre en valeur le passé du site. 

Car l’espace naturel du Moulin des Marais est l’ultime vestige de l’un des plus vastes marécages d’Île-de-France. 

Situé au fond du vallon de la Reneuse, près de la Marne, il est en effet traversé par le rû des Cerceaux. Et, dès 1750, les cartes le représentent comme la plus grande zone marécageuse d’Île-de-France.

Au début du XIXe siècle, le marais est domestiqué autour de l’activité d’un moulin qui donnera son nom au lieu. Dès 1802, les travaux de construction du canal de l’Ourcq, qui passe à quelques encablures de là, transforment la configuration du marais. Celui-ci disparaîtra presque complètement sous la forêt au XXe siècle cédant la place à un espace récréatif pour les habitants de Mory.

La grande richesse écologique du bois du Moulin des Marais

L’espace naturel du Moulin des Marais est composé de plusieurs types de milieux enclavés par des zones urbanisées ou agricoles : 

  • Marais,
  • Tourbière,
  • Bois humide,
  • Bois d’aubépine,
  • Prairies,
  • Mares,
  • Ruisseaux.

Concernant la faune, le bois abrite une belle diversité d’oiseaux grâce à la variété de ses milieux. Il joue un rôle de refuge pour les espèces des milieux humides et des milieux boisés. Lors des prospections préalables aux aménagements, 100 espèces d’oiseaux y ont été observées (dont 64 espèces nicheuses). Parmi celles-ci, 71 sont protégées et 34, peu communes en Île-de-France. 

Et bientôt un observatoire

Alors que libellules, tritons et grenouilles agiles peuplent également les lieux, un observatoire sera prochainement construit afin de permettre aux visiteurs de les voir dans les meilleures conditions.