Publié le 21 juin 2022

Objectif 2040 : le SDRIF-E en détail

Crédit photo : DR

L’Île-de-France a besoin d’une planification globale pour intégrer les nouvelles exigences environnementales et son nécessaire rééquilibrage territorial. Pour tous les enjeux urbains, environnementaux et de mobilité, le SDRIF-E sera le document de référence pour dessinez le visage de l'Île-de-France en 2040.

Acteurs publics et privés de l’aménagement, collectivités, associations, concitoyens, partagent le même constat : il faut repenser l’urbanisation du XXIe siècle en intégrant mieux les conséquences de l’artificialisation des sols
Ainsi, la sobriété en foncier, en CO2 et en ressources naturelles doit s’organiser : le nouveau schéma directeur sera celui d’une région pionnière

Rééquilibrage des territoires

Par ailleurs, le SDRIF-Environnemental devra œuvrer pour le rééquilibrage des territoires, dans une vision polycentrique basée sur les potentiels de développement des bassins de vie. Tous les territoires devront être mieux intégrés à la vie métropolitaine par la mixité et le désenclavement. 

L’objectif est de faire de l’Île-de-France une région durablement attractive, accueillante et solidaire, qui réduit les fractures, consolide son autonomie dans les secteurs stratégiques, qui accompagne les parcours de vie de tous les franciliens, et qui capitalise les apports liés au Grand Paris Express et à l’héritage des Jeux olympiques et paralympiques de 2024.