Publié le 21 avril 2021

La Région Île-de-France, première collectivité en Europe à émettre une obligation durable à taux négatif

Crédit photo : iStock_Aekkasit Rakrodjit

L'émission obligataire de 500 millions d’euros réalisée par la Région le 12 avril 2021 pour financer son Plan de relance est doublement remarquable : c'est la première réalisée sous son nouveau cadre d’émissions vertes, sociales et durables, et elle fait de la Région la première collectivité européenne à émettre une obligation durable de référence à taux négatif.

La Région reçoit le Green Bond Awards 2021 

En mars 2021, la Région Île-de-France a reçu le prix de Capital Finance International (CFI) de « Meilleur émetteur d'obligations durables en France ». Ce prix récompense l’émission obligataire de 800 millions d’euros réalisée par la Région en 2020.

Afin de financer son programme annuel d'investissements, incluant le Plan de relance régional de 6,8 milliards d’euros entre 2020 et 2022, la Région Île-de-France a procédé, ce 12 avril 2021, à une émission obligataire d'un montant de 500 millions d’euros.

Cette opération fait de la Région Île-de-France la première collectivité en Europe à avoir émis une obligation durable de référence sur les marchés financiers à taux négatif (- 0,12 %).

Des emprunts 100% durables

L'émission, pourtant à taux négatif, a été fortement soutenue par les investisseurs, générant jusqu’à 7 fois le montant sollicité par la Région. De plus, avec des sources de financement émanant de 16 pays différents pour cette émission, la Région continue de miser sur la diversification. 

Cette opération est la première réalisée par la Région sous son nouveau cadre d’émissions vertes, sociales et durables (publié en mars 2021).

Les investisseurs de long terme engagés dans la finance durable ont été privilégiés. Désormais, 100% des emprunts de la Région sont durables.

Ils correspondent à près de 80% du stock de la dette. 

Des évaluations favorables des agences de notation

En 2021, le taux d'épargne brute de la Région serait de 32,1%, la capacité d'autofinancement a augmenté et la capacité de désendettement se situe à présent aux alentours de 4,5 années.

Ce qui permet à la Région Île-de-France d’obtenir la meilleure note de la part des 2 agences de notation financière chargées de son évaluation :

La Région se classe aussi parmi les 3 collectivités territoriales européennes les mieux notées par l’agence de notation extra-financière Vigeo-Eiris s'agissant des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) .