Publié le 29 novembre 2021

Fret : la Région Île-de-France rejoint la Fabrique de la logistique

Crédit photo : iStock_Bim

En devenant la première adhérente de l’association dédiée à l’innovation ouverte dans le secteur de la logistique, la Région réaffirme sa volonté de répondre aux enjeux de demain pour ce secteur : des délais de livraison de plus en plus réduits avec le moins de nuisances possible.

Le fret et la logistique en Île-de-France

  • 325.000 emplois dans le secteur de la logistique 
  • 90% du transport de marchandises se fait par la route, 6% par voie d’eau et 4% par voie ferrée

Créée en 2019 à l'initiative de l'Ademe, la Fabrique de la logistique (FabLog) a pour objectif de :

  • Rassembler les acteurs publics et privés pour promouvoir l’innovation dans le secteur de la logistique,
  • Faire face aux défis environnementaux et technologiques.

Alors que la plateforme devient une association, la Commission permanente de la Région a voté, le 19 novembre 2021, l’adhésion de la Région en qualité de membre associé.

Impliquée depuis le début dans le pilotage et l’animation de la Fabrique, tout en soutenant financièrement les projets qui rentrent dans le cadre de ses dispositifs d’intervention, la Région devient ainsi la première adhérente de la FabLog.

La FabLog, une communauté ouverte autour de la logistique

En savoir plus sur la FabLog

Écoutez l'interview de Jérôme Rouge, président de la Fabrique de la Logistique, sur Radio Supply Chain.

La FabLog réunit une communauté d’acteurs publics et privés : start-up, donneurs d’ordres, prestataires logistiques et transports, collectivités territoriales, fédérations, incubateurs, etc., en vue de mettre en place une base de connaissances et de pratiques logistiques dédiées à l’innovation.

La Région, qui a déjà investi 1 million d’euros pour soutenir 3 projets innovants construits en lien avec la Fabrique de la Logistique, continuera de s’impliquer activement dans l’animation des communautés de la Fablog. Car, en Île-de-France particulièrement, le transport de marchandises et la logistique sont essentiels au bon fonctionnement du territoire tout en jouant un rôle important pour sa compétitivité.

Une stratégie régionale pour le fret et la logistique 

Le secteur doit en effet concilier 2 nécessités :

  • Des délais de livraison de plus en plus réduits,
  • Le moins de nuisances environnementales possible.

Engagée sur ce sujet, la Région a voté en 2018 sa 1re Stratégie pour le fret et la logistique pour une logistique maîtrisée et innovante, mais aussi pour répondre aux enjeux de circulation, de diminution des nuisances (pollution de l’air, bruit...), d’optimisation des infrastructures et de revalorisation d’une filière créatrice d’emplois.

La stratégie régionale comprend 3 grands axes :

  • Renforcer l’attractivité par un aménagement ciblé des infrastructures afin d’améliorer la desserte des zones logistiques et le stationnement des poids lourds, et de favoriser des chaînes d’approvisionnement multimodales en favorisant le fluvial,
  • Réduire les nuisances en soutenant le verdissement et la modernisation des flottes, avec le développement des infrastructures d’avitaillement en carburants alternatifs, et le soutien aux actions d’optimisation de l’organisation des chaînes logistiques,
  • Accompagner les territoires et les entreprises, et animer un réseau d’acteurs en soutenant des projets ancrés sur un territoire et favorisant le rapprochement des acteurs publics et privés.

La mise en œuvre de ces objectifs s’appuie sur un ensemble de dispositifs et appels à manifestation d’intérêt, qui visent notamment à rapprocher collectivités et professionnels pour collaborer sur des solutions communes

Projet Bac-IDF : la base de données des arrêtés marchandises en Île-de-France

La plateforme numérique Bac-IDF Bac-IDF est l’un des 3 projets issus de la Fabrique de la logistique et fait partie des 22 lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt « Fret et logistique 2020 » initié par la Région Île-de-France.

Bac-IDF permettra de centraliser les arrêtés de circulation et de stationnement pour les véhicules de livraison dans les communes franciliennes. La finalité de la plateforme est double : 

  • Pour les professionnels : rendre plus performante la logistique urbaine des professionnels en optimisant les flux d’approvisionnement de marchandises sur le territoire grâce à une connaissance fine des arrêtés en vigueur dans chaque ville. 
  • Pour les collectivités : faciliter la rédaction et l'actualisation des arrêtés de circulation et de stationnement, et renforcer l’efficacité des règlementations sur le territoire.

En septembre 2021, déjà 134 communes franciliennes ont adhéré au projet.