Publié le 24 mai 2021
Mis à jour le

L’Île-de-France fête le théâtre dans les îles de loisirs

L'Île-de-France fête le théâtre - enfant

Crédit photo : Les Tréteaux de France

Soyez spectateur et même (si cela vous tente) acteur à l'occasion du festival de théâtre gratuit de la Région, du 10 juillet 2021 au 29 août 2021 dans les îles de loisirs de Port aux Cerises, Cergy-Pontoise et Saint-Quentin-en-Yvelines. À l'affiche : spectacles et ateliers d'initiation à l'art théâtral pour tous.

La culture au grand air est de retour ! La Région Île-de-France offre aux Franciliens, cet été encore, un moment de théâtre populaire et gratuit dans ses îles de loisirs à travers L'Île-de-France fête le théâtre. 

L'Île-de-France fête le théâtre

Dans les îles de loisirs de Port aux Cerises, Cergy-Pontoise et Saint-Quentin-en-Yvelines

Orchestrée par le centre dramatique national itinérant Les Tréteaux de France, l'opération L'Île-de-France fête le théâtre se déroule, pour sa 5e édition, dans 3 îles de loisirs de la Région successivement :

Soyez spectateur et/ou acteur

À l'affiche :

  • Des spectacles gratuits pour tous,
  • Des ateliers d’initiation à l’art théâtral gratuits pour grands et petits.

Autrement dit, l'occasion d'être non seulement spectateur mais aussi acteur en découvrant le plaisir du jeu !

11 spectacles

Voici les spectacles proposés : 

Andromaque (à partir de 14 ans)

De Jean Racine. Mise en scène de Robin Renucci. Avec Judith d’Aleazzo, Marilyne Fontaine, Solenn Goix, Julien Léonelli, Sylvain Méallet, Patrick Palmero, Henri Payet, Chani Sabaty. Durée : 1h50.

La guerre de Troie, interminable, s’est achevée dans la honte. Après cet horrible massacre, même le retour des héros tourne au désastre. La guerre finie, les pères et mères légendaires, tous morts, hantent l’imagination de la nouvelle génération, leurs fils et filles. Comment se mesurer à des figures aussi imposantes que celles d’Achille, de Clytemnestre, d’Hector ou d’Hélène ?

Obsédés par leurs parents, ils oublient la réalité du monde qui les entoure. Subversif, surprenant, Racine démontre que la vengeance n’est que nostalgie. Suicide, meurtre et psychose semblent être le destin de ceux qui ne veulent pas lâcher prise et entrer dans la réalité de leur temps.

Andromaque

 

Les Kokemars ou sur la Petite Reine des nuits sans étoiles (à partir de 7 ans) 

Texte et mise en scène de Anouch Paré. Avec Marine Guez, Cécile Leterme, Vincent Paillier, Marc Shapira et un chœur d’amateurs. Compagnie Les Allumettes associées. Durée : 1h.

Le Petit, qui n’est plus si petit, a toujours peur du noir. Aussi préfère-t-il que la lumière reste allumée dans le couloir. Or, un soir, le Papak considère qu’il a vraiment passé l’âge, alors il dévisse l’ampoule. Et là, dans le noir total, devant le Petit ahuri, apparaissent des phares de vélo, et sur les vélos de drôles de cyclistes. L’un d’eux lui désigne une bicyclette vacante. Le Petit n’hésite pas à l’enfourcher. Il n’est pas au bout de ses surprises.

Les Kokemars est un voyage burlesque. Il s’agit d’anticipation, d’écologie et de rêve : le tout sur les chapeaux de roue. Pas de message asséné mais une invitation à l’émotion, à la réflexion et au paradoxe.

Kokemars

 

Désobéir (à partir de 12 ans) 

Texte de Julie Berès, Kevin Keiss et Alice Zeniter. Mise en scène de Julie Berès. Avec Lou-Adriana Bouziouane, Déborah Dozoul, Charmine Fariborzi, Séphora Pondi. Compagnie Les Cambrioleurs. Durée : 1h15.

À travers les témoignages de jeunes femmes issues de l’immigration, s’entrecroisent des bribes d’aveux, de souvenirs, d’évidentes soumissions, de nostalgies ambivalentes, de révoltes.

Désobéir fait entendre la façon dont ces femmes empoignent leurs vies, dans un monde souvent violent où il faut lutter pour tracer sa route. Chacune à sa manière témoigne d’un NON posé comme acte fondateur. Non aux volontés du père, non face aux injonctions de la société, de la tradition. Il s’agit de l’histoire de victoires, de victorieuses, d’obstinées, de désobéissantes.

Désobéir

 

L’Enfance à l'œuvre (à partir de 12 ans)

De et avec Robin Renucci et Nicolas Stavy. Durée : 1h.

Qu’est-ce qui, dans l’enfance, forge l’aspiration et amène la création ? Comment dans le noyau des émotions intenses de l’enfance, cette période de lait et d’encre, se dessine une vocation ?

Ce sont ces questions, soutenues par l’intense travail artistique de Marcel Proust, Romain Gary, Arthur Rimbaud ou Paul Valéry que Robin Renucci souhaite faire entendre. Par la dynamique du rapprochement des œuvres et le dialogue avec le piano de Nicolas Stavy, il donne à percevoir, au-delà de l’art du détail, ces sensations minutieusement observées et exprimées qui invitent le spectateur à explorer l’enfance. C’est un écrin propice à la rêverie, un temps suspendu au cœur du royaume perdu de l’enfance.

Enfance à l'oeuvre

 

Oh boy ! (à partir de 9 ans)

De Marie-Aude Murail. Adaptation de Catherine Verlaguet. Mise en scène d'Olivier Letellier. Avec Lionel Erdogan et Guillaume Fafiotte en alternance. Théâtre du Phare. Durée : 1h.

Quand Barthélémy Morlevent, 26 ans, reçoit une convocation de la juge des tutelles, il se demande ce qu’il a fait. Quand il y retrouve sa demi-soeur Josiane, il se demande de quoi elle va encore l’accuser. Lorsqu’il découvre qu’il a 3 jeunes demi-frère et sœurs, Siméon, Morgane et Venise, orphelins, il se dit que ce n’est pas la première fois que son père abandonne des gosses. Et quand la juge lui apprend qu’il doit être leur tuteur, il se demande où est la porte.

Oh Boy !, c’est l’histoire simple et bouleversante d’une fratrie, celle de Bart que rien ne prédisposait à devoir assumer une famille tombée du ciel. Un conte moderne qui aborde avec force et humour les sujets délicats de la maladie ou l’adoption, avec en filigrane les questions de la normalité ou de la quête des origines.

Oh Boy !

 

Nathan longtemps (à partir de 4 ans) 

D’Antonio Carmona. Mise en scène d'Olivier Letellier. Avec Danilo Alvino et Maud Bouchat. Théâtre du Phare. Durée : 40 min.

Nathan a une mère qui oublie les choses et qui s’endort partout : au supermarché, à la piscine, à la maison… Mais elle lui dit souvent : Ne t’inquiète pas mon chéri, tu peux dormir tranquille, je n’oublie jamais les choses importantes… donc ce n’est pas grave, parce que sa maman n’oublie jamais Nathan, car Nathan est important. Et puis un jour, mardi arriva. Un mardi d’hiver où sa maman n’arriva pas à la sortie de l’école…

Nathan Longtemps est né d’une rencontre entre le théâtre et le cirque en associant sur scène un circassien pratiquant l’échelle libre à une comédienne.

Nathan longtemps

 

Bastien sans main (à partir de 4 ans)

D’Antonio Carmona. Mise en scène d'Olivier Letellier. Avec Simon Aravena et Ariane Brousse. Théâtre du Phare. Durée : 40 min.

Aujourd’hui on est lundi. Et, comme chaque lundi, Rebecca se demande pourquoi personne ne veut donner la main à Bastien quand il faut se mettre 2 par 2 ? Pourquoi Lili rit en criant : « Bastien il est sans main ! » alors qu’elle donne la sienne à toutes ses copines ? Oui, c’est vrai après tout, pourquoi ?

Bastien sans main, c’est l’histoire d’un petit garçon de 5 ans qui n’a pas d’ami à l’école, mais c’est aussi l’histoire de sa maîtresse, Rebecca, qui fera l’impossible pour lui.

Ce spectacle mélange le théâtre et le cirque en associant un jongleur et une comédienne.

Bastien sans main

 

Changer la vie (à partir de 12 ans)

De Jean Géhenno. Adaptation d'Évelyne Loew. Conception de Bertrand Cervera et Robin Renucci. Avec Kimberley Beelmeon et Bertrand Cervera en alternance et Robin Renucci. Durée : 1h.

Jean Guéhenno traverse le XXe siècle, fidèle à son origine ouvrière et à son idéal humaniste. Son enfance est marquée par les grandes grèves qui ont lieu autour de 1900. Il a 24 ans quand il est appelé à la guerre de 1914-1918 et 49 ans quand éclate la Seconde Guerre mondiale. Pacifiste, grande figure de la lutte antifasciste, résistant, enseignant, passionné par la culture, à la Libération il est chargé de lancer la direction de la culture populaire et des mouvements de jeunesse. En 1962 le voilà élu à l’Académie française.

Avec sensibilité et humour il raconte dans Changer la vie son parcours d’enfance et de jeunesse : les rencontres et les découvertes qui ont changé sa vie. Et celle des autres !

Changer la vie

 

Skolstrejk för klimatet – Grève scolaire pour le climat (à partir de 12 ans) 

De Guillaume Cayet. Mise en scène de Julia Vidit. Avec Morgan Deman et Sébastien Poirot. Théâtre de la Manufacture – CDN Nancy Lorraine. Durée : 50 min.

« Skolstrejk för klimatet » (grève scolaire pour le climat), c’est le slogan écrit sur le panneau de Greta Thunberg, jeune lycéenne de 16 ans, devenue le symbole de toute une génération voulant lutter pour la cause environnementale. Selon elle, la nouvelle génération n’a plus qu’une seule solution : agir. Skolstrejk met en scène 2 jeunes gens qui partagent ses convictions et qui imaginent la transformation d’une simple grève lycéenne en une grande révolution internationale.

Cette fiction interroge l’engagement de la jeunesse d’aujourd’hui, ses moyens d’actions, et le regard qu’elle peut porter sur une fin du monde continuellement représentée dans notre société.

Greve scolaire

 

La Boîte (tout public)

Sur une idée d’Anouch Paré. Compagnie Les Allumettes associées. Avec Isabelle Gouzou, Guillaume Gras, Nina Guérif, Marie Guignard, Isabelle Irène, Magali Jacquot, Fabienne Lallain, Cécile Leterme, Marianne Lewandowski, Eurialle Livaudais, Arthur Louis-Calixte, Jeanne Louis-Calixte, Éric Malgouyres, Nadine Marcovici, Vincent Paillier, Anouch Paré, Nicolas Perrochet, Sylvain Savard, Stéphane Scott.

Spectacle poétique pour un acteur et un spectateur (ou 2). Entre confessionnal, cabine d’essayage et isoloir, La Boîte est installée dans les lieux publics en plein air. Chacun est invité à y pénétrer et à s’y asseoir, à son gré. En face de ce public unique, séparé de lui par la paroi trouée d’un moucharabieh, un acteur fait lecture de textes poétiques. Seule sa voix y est « visible ». Ce qui se passe entre le diseur et l’auditeur devient une troublante mise en scène du partage de la poésie.

La Boîte

 

Blanche-Neige, histoire d'un prince (à partir de 8 ans)

D’après Marie Dilasser. Mise en scène de Marilyne Fontaine. Avec Nadine Darmon et Thomas Fitterer. Durée : 30/40 min.

Que se cache-t-il derrière : « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants… » ? Ici, point de princes charmants et de héros, encore moins de braves chevaliers pour conquérir de « belles endormies ». Fini le royaume idyllique, ici les grands ont détruit la terre par d’incessantes fêtes, et Blanche-Neige en a plus qu’assez d’être prise pour une imbécile. Elle ne s’en laisse plus conter et veut s’émanciper.

Cette version iconoclaste du conte de Grimm est une fresque ludique qui interroge sur les questions de genre et de société. Oublions les modèles édulcorés de Disney, place au monde tel qu’il est, avec ses imprévus et ses conséquences cruelles. Mais pas d’inquiétude, la magie n’a pas disparu, nous retrouverons le miroir de Blanche-Neige et la fameuse pomme empoisonnée !

Blanche-Neige, histoire d'un prince

 

8 ateliers

En complément des spectacles, des ateliers pour découvrir le plaisir de jouer :

Initiation au théâtre (4-6 ans, 6-10 ans, 11 ans et plus)

Jeux collectifs autour de la voix, de l’articulation, du corps, de l’écoute, de la confiance en soi et en l’autre, et du travail dans l’espace. Affûter sa mémoire, sa concentration, développer son imaginaire. Plaisir de jouer de petites improvisations collectives. (1h30)
 

Initiation au théâtre

 

Atelier clown (à partir de 10 ans)

Atelier sur le rythme, le gag, sa construction et son exécution : improvisation « le corps comique dans tous ses états ». Comment une situation simple glisse vers le burlesque ? (1h30)
 

Initiation clown

 

Pro et Contra, le jeu de la dispute (à partir de 15 ans)

Jeu en équipes qui invite à penser : vous êtes mis en situation de devoir défendre un point de vue qui n’est pas forcément le vôtre. Quelle est votre capacité à soutenir une argumentation face à un adversaire ? Votre équipe emportera-t-elle l’adhésion du jury ? (2h)

Pro & contra

 

Atelier danses populaires (à partir de 10 ans)

Une initiation aux danses collectives pour retrouver le plaisir du partage, du geste premier. Cet atelier est fondé sur l’apprentissage de danse en couple ou en groupe. En s’interrogeant sur le rituel de la danse, on entre de plain-pied dans les fondamentaux du théâtre. Cet atelier de pratique collective est ouvert à tous, amateurs de danse ou curieux souhaitant partager un moment de bonne humeur. (1h30)
 

Danse populaire

 

Lecture à voix haute (à partir de 12 ans)

Le but de cet atelier est de raviver le plaisir de la lecture tout en favorisant la prise de parole en public. Les ateliers peuvent être dirigés selon les spécificités et les thématiques des spectacles dans lesquels les comédiens jouent par ailleurs : l’alexandrin
et la tragédie pour Britannicus. (1h30)
 

Lecture à voix haute

 

Jeux parents-enfants (10 ans ou 11 ans et plus)

Sous le signe du rire et de la bienveillance, des improvisations et des exercices entre parents et enfants pour développer confiance, écoute, regard et travail dans l’espace. L'occasion pour les enfants de devenir adultes et les adultes, des enfants (groupes de 6-10 ans ou 11-16 ans avec parents ; 1h30)
 

Théâtre parents-enfants

 

Skolstrejk au-delà du spectacle (à partir de 12 ans)

Les comédiens de Skolstrejk (la grève scolaire) vous proposent de prolonger le spectacle par un atelier. Une initiation aux techniques et au plaisir du jeu de l’acteur, tout en développant les thèmes du collectif, de la lutte ou du théâtre-récit. Soit la possibilité d'initier un mouvement collectif, faire exister un espace ou donner vie à un personnage par le verbe. (1h30)

Grève scolaire

 

 
Philospectacle - Miche et Drate font de la philo (à partir de 6 ans)

Conception et interprétation Solenn Goix et Virginie Lavalou. D’après Miche et Drate, de Gérald Chevrole.

Miche et Drate, 2 clowns naïfs, jouent au bord du monde. Avec un langage simple et tendre, ils se questionnent et invitent à la réflexion de manière ludique et poétique. Tout comme eux, les enfants sont des philosophes en herbe : ils questionnent sans cesse le monde qui les entoure. Le « philospectacle » est un parcours qui mêle spectacle et temps d’échanges afin de réfléchir ensemble à de grandes notions comme l’amitié, l’imaginaire, les émotions...

Philospectacle

 

Infos et réservations


Plus d'infos sur treteauxdefrance.com

Mais aussi :