Publié le 13 juillet 2022

Festival d'Avignon : 6 spectacles soutenus par la Région au programme du Off

Crédit photo : Région Île-de-France

La Région, qui soutient le spectacle vivant toute l'année en Île-de-France, est représentée cet été à Avignon par 6 spectacles, dont certains mêlant de la danse. Si vous êtes en Provence, rendez-vous jusqu’au 30 juillet 2022 pour les applaudir !

La Région, qui soutient toutes les formes d'expression artistique, apporte bien sûr son aide au spectacle vivant d'Île-de-France en subventionnant ses compagnies et les lieux qui le font vivre.

Cette création théâtrale soutenue par la Région rayonne au-delà de l'Île-de-France : elle se retrouve en 2022 encore au Festival d'Avignon à travers 6 spectacles à ne pas manquer dans le Off.

► Notre histoire, au Théâtre du 11 · Avignon

Notre Histoire

Stéphane Schoukroun et Jana Klein, metteurs en scène et directeurs de la compagnie (S)-VRAI, sont présents avec leur spectacle Notre histoire.

« Stéphane est juif, Jana est Allemande. Lorsque leur fille de 10 ans les oblige à un check-up identitaire, ils s'engagent dans une reconstitution en direct : acteurs et régisseurs du spectacle de leur vie, ils agencent des fragments de leur histoire et de celle avec un grand H.

Une autofiction drôle et émouvante qui tente de saisir ce qu'on peut bien transmettre à la génération future de nos identités mouvantes et d'une possible histoire commune. »

Du 7 au 29 juillet 2022 à 15h30, relâche les mardis.

► Bastien sans mains, au Théâtre Le Totem

Bastien sans mains

Olivier Letellier, metteur en scène et nouveau directeur des Tréteaux de France-Centre dramatique national, est présent avec 2 spectacles dans le Off. Le 1er est un spectacle jeune public intitulé Bastien sans mains.

« Bastien a 5 ans et n’a pas d’amis. Personne pour jouer avec lui à la récré, personne pour lui tenir la main dans le rang. Rebecca, sa maîtresse, ne comprend pas pourquoi les enfants rient en criant “Bastien, il est sans main !”.

Le texte d’Antonio Carmona aborde la différence avec douceur et fantaisie. Olivier Letellier met en scène cette invitation à l’acceptation de l’autre en conviant le duo d’un jongleur et d’une comédienne. »

À noter : la Région confie aux Tréteaux de France-Centre dramatique national, chaque été depuis 2017, l'organisation de L'Île-de-France fête le théâtre, une célébration de l'art théâtral qui combine spectacles et ateliers gratuits pour tous dans les îles de loisirs.

Du 9 au 26 juillet 2022 à 14h10, relâche les dimanches.

► Maintenant que je sais, au Théâtre du 11 · Avignon

Maintenant que je sais

Olivier Letellier, metteur en scène et nouveau directeur des Tréteaux De France, Centre dramatique national, signe avec Maintenant que je sais sa 2e pièce.

« 1983, en France. Hélène, journaliste correspondante au Brésil, raconte l'histoire de son amie Magdalena, farouche opposante à la dictature militaire en place. Magda lutte pour diffuser ses idées de liberté avec son amoureux, Luis. Ils prennent de plus en plus de risques. Face aux menaces grandissantes qui pèsent sur ses 2 amis, face au détournement de la vérité, Hélène entreprend un combat pour la liberté d'expression, aux dépens de sa propre sécurité. »

Du 10 au 29 juillet 2022 à 10h45, relâche les mardis.

► Dans la solitude des champs de coton, au Théâtre du Balcon

Dans la solitude des champs de coton

Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault, chorégraphes et directeurs de la compagnie Théâtre du Corps - CFA et du POC ! à Alfortville (94) présentent Dans la solitude des champs de coton, un spectacle entre danse et théâtre.

« Pièce majeure du théâtre contemporain qui met en scène 1 dealer et 1 client : 2 oiseaux de nuit, 2 êtres blessés, 2 solitudes… L’auteur nous donne à voir ce qui se déroule juste avant le conflit. Une bagarre verbale qui s’apparente à une bagarre de rue dans un lieu isolé. Sur ce terrain neutre et désert, les 2 personnages sont amenés à se révéler, à se mettre à nu. La danse, inconscient poétique des personnages, qui permet de remplir le temps tout comme l’échange des mots, ne sert qu’à gagner du temps avant l’échange des coups. »

Du 7 au 30 juillet 2022 à 22h, relâche les mardis.

► Hip-hop Nakupenda, au Théâtre La Parenthèse

La belle scène saint-denis

Anne N’Guyen, chorégraphe de la compagnie de danse hip-hop Par Terre, présente son spectacle Hip-Hop Nakupenda dans le cadre de La Belle Scène Saint-Denis, une programmation 100% danse.

« Yves Mwamba a 12 ans lorsqu’il découvre le hip-hop, sur les décombres de la guerre qui a meurtri sa ville de Kisangani. Ce solo est le récit de son parcours, depuis la recherche d’une identité jusqu’à l’affirmation d’une nécessité de danser.

On y croise aussi bien les danses ancestrales que les stars américaines, en passant par les dessous de la rumba congolaise et l’évolution des danses urbaines. »

Du 16 au 20 juillet 2022 à 10h.

► Élémentaire, au Théâtre du Train bleu

élémentaire

Clément Poirée, metteur en scène et directeur du Théâtre de la Tempête à la Cartoucherie de Vincennes (Paris 12e), présente son seul en scène Élémentaire.

« L’éducation est une arme de paix. Sébastien Bravard en est convaincu lorsqu’en 2016, bouleversé par les attentats perpétrés en France, il choisit de reprendre le chemin de l’école pour devenir enseignant. Propulsé en classe de CM1, le voilà prêt pour le grand saut… Désormais professeur le jour et comédien le soir, il nous confie avec humour ses déboires et victoires d’instituteur candide. Du cours de sport chaotiques aux plateaux de théâtre, il navigue entre ces 2 mondes que tout semble opposer pour embrasser avec curiosité cette nouvelle vie. »

Du 8 au 27 juillet 2022 à 10h, relâche les jeudis.