Publié le 16 octobre 2020

Femmes à la rue : une Maison Région solidaire à Paris 

Crédit photo : iStock

Pour aider les femmes qui vivent dans la rue à se réinsérer, Elina Dumont, qui a longtemps été confrontée à ces difficultés, propose dans un rapport présenté à la Région Île-de-France notamment d’ouvrir une nouvelle Maison Région solidaire à Paris et de distribuer davantage de kits d'hygiène.

Vendredi 16 octobre 2020, Élina Dumont a présenté le rapport de mission « Femmes à la rue » qui lui a été confié dans le cadre du programme Région solidaire. La Région a décidé de mettre en œuvre rapidement 2 de ses 29 recommandations :

  • Un lieu d’accueil dédié aux femmes,
  • Intensifier la distribution de kits d’hygiène

Une Maison Région solidaire aux Batignolles (Paris 17e) pour accueillir 60 femmes

La Région Île-de-France va ouvrir pour cet hiver une nouvelle Maison Région Solidaire réservée aux femmes qui vivent dans la rue. Ce lieu d’hébergement, de soins et de resocialisation à long terme sera ouvert jour et nuit, pour que les femmes qui s’y rendent préparent sereinement leur avenir .
Cette Maison Région solidaire, dans le quartier des Batignolles ( Paris 17e), sera la 3e de ce type après celles de Clichy-la-Garenne (92) et d’Issy-les-Moulineaux (92), ouvertes en 2019 pour les sans-abri du métro.

Des kits d’hygiène pour les Franciliennes les plus précaires 

Précarité menstruelle : 40.000 femmes concernées 

Selon les chiffres 2012 de l’Insee, on estime que 40.000 femmes sans-abri sont concernées la précarité menstruelle, un enjeu de dignité humaine et de santé publique. Avec un coût de 10 euros par mois, ces femmes renoncent souvent aux protections hygiéniques ou utilisent des protections de fortune qui ont des conséquences gynécologiques graves.

La Région accompagne les associations qui se mobilisent sur le terrain. En juillet dernier, les élus régionaux réunis en Commission permanente ont attribué une subvention de 30.000 euros à l’Agence du don en nature qui a pu constituer cet été 5.000 kits d’hygiène, distribués par les associations. Ces kits comprennent des protections périodiques, du gel hydroalcoolique, du shampoing...
Une forme de partenariat que la Région entend poursuivre et étendre pour fournir aux femmes en situation de précarité des protections et produits d'hygiène.

Soutien aux femmes victimes de violences 

La Région continue d'accompagner au quotidien les femmes victimes de violence en Île-de-France : accès aux logements sociaux, sécurisation des transports, arrêts de bus à la demande… Elle soutient aussi les associations qui les accompagnent, les orientent et les aident à s’insérer : prises en charge de parcours judiciaires, lutte contre les mariages forcés, les viols, le proxénétisme…