Publié le 9 janvier 2023

CES 2023 : ShareID, une solution francilienne ultra fiable pour vérifier une identité en ligne

Crédit photo : Région Île-de-France

La deeptech ShareID permet de comparer le visage d'une personne en ligne avec la photo de la pièce d'identité qu'elle fournit en parallèle. Rencontre avec Sara Sebti, cofondatrice de cette start-up innovante qui, comme 15 autres, a présenté sa solution au CES 2023 de Las Vegas avec l'aide de la Région.

Du 5 au 8 janvier 2023, les start-up du monde entier avaient rendez-vous à Las Vegas pour le Consumer Electronics Show (CES). Pour ce cru 2023, la Région Île-de-France était présente avec une délégation de 16 entreprises venues faire la démonstration de leur savoir-faire.

Parmi elles, ShareID, créée en 2020 par Sara Sebti et Sawsen Rezig. La jeune entreprise y présentait une solution ultra fiable  d’authentification en ligne. Sa technologie permet notamment de créer une identité numérique réutilisable liée à l’identité officielle d’une personne. 

Cela lui a valu d'être labellisée « deeptech » par Bpifrance et l’institut Mines Télécom.

ShareID pour en finir avec l'usurpation d'identité

Un utilisateur peut être authentifié en temps réel avec un taux de 99,9 % de précision sur l’authenticité des documents. 

Pour cela :

  • Il envoie en ligne une pièce d'identité avec photo,
  • Il laisse la caméra de son ordinateur ou smartphone filmer son visage sous différents angles.

La solution de ShareID compare alors les 2 sources.

Cela permet d'éliminer tous les risques liés aux tentatives d'usurpation d'identité, en hausse ces dernières années avec les avancées technologiques telles que le deep fake, les vidéos pré-enregistrées...

ShareID s'adresse principalement aux acteurs de la mobilité et aux institutions financières mais sa solution présente un intérêt pour tous les secteurs soumis aux risques de fraudes à l'identité.

4 questions à Sara Sebti, co-fondatrice de ShareID

Parlez-nous de l’innovation que vous présentez actuellement au CES de Las Vegas.

Sara Sebti : ShareID propose une nouvelle génération d’authentification forte par l’identité officielle (multifactor authentication ou MFA 3.0). Nous avons développé 4 briques technologiques propriétaires : une intelligence artificielle entraînée à vérifier l’authenticité des documents d’identité de plus de 120 pays avec une précision allant jusqu’à 99,9%. Des algorithmes d’intelligence artificielle et de deep learning vérifiant le caractère vivant et non virtuel d’un utilisateur. Une technologie brevetée qui émet une identité digitale sans stockage de données personnelles ni biométriques. Et enfin, une méthode de chiffrement brevetée garantissant l’immuabilité de cette identité digitale décentralisée. Concrètement, cela revient à reproduire en temps réel, et autant de fois que nécessaire, l’équivalent d’un contrôle d’identité fait par un gendarme formé à la fraude documentaire.

Un acteur majeur de la confiance numérique

À quels enjeux répond ShareID ?

S.S : Nous nous positionnons comme un acteur majeur de la confiance numérique, vis-à-vis des professionnels comme des particuliers. ShareID permet aux entreprises d’effectuer une authentification continue de l’identité d’une personne pour s’assurer en temps réel qu’elle est bien celle qu’elle prétend être. Elle garantit également aux particuliers qu’ils partagent leurs données personnelles à la bonne entreprise, au minimum requis et uniquement avec leur accord.

L’absence de stockage de données personnelles et biométriques confère en effet à ShareID une conformité avec toutes les normes internationales de sécurité et de protection en vigueur comme le RGPD. En outre, elle fluidifie les parcours de vérification d’identité et offre une expérience utilisateur optimale. Pour le moment, nos 2 cibles principales sont les acteurs de la mobilité et les institutions financières ou entreprises de crédit. Mais notre solution peut être déployée dans tous les secteurs soumis aux risques de fraude et aux pressions réglementaires.

Quel rôle a joué la Région Île-de-France dans votre développement ?

S.S : La Région agit comme facilitateur dans notre développement. En cofinançant notre stand au CES 2023, elle nous donne les moyens de faire nos premiers pas aux États-Unis. De plus, des experts du marketing et de la communication nous ont aidés à adapter l’image de marque de notre solution au marché nord-américain que nous connaissons mal, mais que nous souhaitons investir. Enfin, un accompagnement personnalisé sur les problématiques budgétaires et réglementaires nous a par ailleurs été fourni afin de faciliter nos premiers contacts sur place.

Qu’attendez-vous du CES de Las Vegas ?

S.S : Au CES, nous espérons gagner en visibilité auprès du public et des investisseurs américains. Nous nous sommes également rapprochés de Business France et de Bpifrance pour obtenir une aide financière nécessaire au développement d’une structure locale. Une première campagne de recrutement devrait être lancée très prochainement.

Du 5 au 8 janvier 2023, le plus grand salon mondial dédié aux innovations technologiquesa reçu les acteurs les plus influents du monde entier à Las Vegas, aux États-Unis.

Une édition sous le thème « tech for a better tomorrow » ou comment l’innovation technologique peut se mettre au service d’un futur meilleur et notamment adresser des solutions concrètes contre le changement climatique.

La Région Île-de-France est comme chaque année au rendez-vous, avec 16 start-up incarnant l’esprit « Smart Région » et sélectionnées pour leurs innovations dans les secteurs de :

  • La mobilité,
  • L’environnement,
  • La santé,
  • La sécurité,
  • L’urbanisme,
  • Le divertissement.

La Région a apporté à ces 16 entreprises son soutien financier et un accompagnement personnalisé pour leur permettre de participer au salon.