Publié le 5 décembre 2022
Mis à jour le

Bourses formations sanitaires et sociales : à demander du 9 janvier au 28 février 2023

Formations sanitaires et sociales au Cerpe

Crédit photo : Marie Genel/Picturetank

Vous entamez ou poursuivez une formation paramédicale, maïeutique ou en travail social en Île-de-France début 2023 ? Si vous voulez une bourse, c'est à la Région et non au Crous qu'il faut la demander. Pour cela, rendez-vous dans l'espace dédié d'iledefrance.fr.

Bourses formations sanitaires et sociales : nouveau depuis septembre 2022

Possibilité de cumuler avec un contrat d’allocation d’études (CAE). Il est possible pour un étudiant de cumuler la bourse formations sanitaires et sociales sur critères sociaux de la Région et un contrat d’allocation d’études (CAE), mis en place par l’Agence régionale de santé (ARS) Île-de-France.

Ce contrat, qui permet le versement d'une allocation, est signé entre l’étudiant, son futur employeur et l'ARS. Il vise à fidéliser de jeunes diplômés dans les établissements de santé et médico-sociaux d’Île-de-France pour une durée minimum de 18 mois.

Un contrat d’allocation d’études est possible :

  • Durant l’intégralité de la formation pour le Diplôme d’État d’aide-soignant,
     
  • Durant la dernière année de formation dans les autres cas :
    • 3e année pour le Diplôme d’État d’infirmier,
    • 3e année pour le Diplôme d'État d’éducateur spécialisé,
    • 4e année pour le Diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute,
    • 5e année pour le Certificat de capacité d'orthophoniste.

Revalorisation de la bourse de +4%,

Versement d’une aide exceptionnelle de solidarité de 100 euros (à venir).

Demande de bourse : le dépliant

Des questions sur la demande de bourse pour janvier-février 2023 ?

Parcourez notre FAQ,

► Écrivez-nous ou appelez-nous au 01 53 85 73 84,

► Téléchargez notre dépliant.

Quand faire sa demande de bourse ?

Infirmier, puéricultrice, aide-soignant, moniteur-éducateur... Futurs élèves du sanitaire et du social, à vos dossiers ! En fonction de votre date de rentrée (janvier ou septembre), 2 sessions de demandes de bourse vous sont proposées par la Région.

Pour les formations de la rentrée de septembre 2022, les dépôts de demandes sont clos (la session de rattrapage s'est terminée le 14 novembre 2022).

Pour les formations de la rentrée de janvier-février 2023, les demandes sont à déposer sur https://fss-ext.iledefrance.fr/fss du 9 janvier au 28 février 2023.

Avant de faire votre demande en temps voulu, notre espace en ligne spécial bourses formations sanitaires et sociales vous permet de :

  • Simuler le montant de votre bourse régionale,
  • Obtenir de nombreuses réponses à vos questions.

Comment faire sa demande de bourse ?

Si votre formation fait partie de la liste ci-dessous, vous pouvez faire une demande de bourse en ligne, dans la rubrique « Faire une demande de bourse ».

Vous devrez au préalable vous connecter à votre compte ou créer un profil en quelques clics.

Attention

En tant qu’étudiant des formations sanitaires et sociales, vous relevez de la bourse de la Région Île-de-France et non de la bourse du Crous.

Découvrez la procédure de demande de bourse FSS en 4 étapes.

Des questions ? Découvrez nos réponses aux plus fréquentes.

 

Qu'est-ce que le matricule école demandé ?

Pour toute inscription à une bourse régionale pour une formation sanitaire et sociale, il est demandé, depuis septembre 2020, un matricule école à l’élève ou l’étudiant.

Le matricule école est :

  • Remis par l’école à l’étudiant une fois la confirmation de son inscription dans l’établissement.
  • Propre à chaque établissement et composé de 6 caractères (chiffres et lettres).

Il permet de se positionner automatiquement sur la bonne école pour demander sa bourse et facilite l’inscription.

À noter : si l’école n’a pas accès à l’interface où est indiqué son matricule, elle peut téléphoner ou écrire à la Région Île-de-France pour obtenir celui-ci et le fournir à ses étudiants ou élèves. Aucun matricule n’est donné directement par la Région à un étudiant.

Quelles formations sont concernées par les bourses ?

Formations sanitaires et sociales : quelles aides financières pour qui ?

Trouvez la réponse ici.

Formations paramédicales et de sage-femme/maïeuticien (1)

  • Infirmier
  • Infirmier de bloc opératoire
  • Puéricultrice
  • Aide-soignant
  • Auxiliaire de puériculture
  • Ambulancier
  • Manipulateur d'électroradiologie médicale
  • Masseur-kinésithérapeute
  • Ergothérapeute
  • Sage-femme/Maïeuticien
  • Psychomotricien
  • Pédicure-podologue
  • Technicien de laboratoire d'analyses biomédicales

Formations en travail social (1)(2)

  • Assistant de service social
  • Éducateur spécialisé
  • Éducateur technique spécialisé
  • Éducateur de jeunes enfants
  • Conseiller en économie sociale et familiale
  • Moniteur-éducateur
  • Technicien de l'intervention sociale et familiale
  • Accompagnant éducatif et social

Plus d'infos sur les formations sanitaires et sociales

Critères d'attribution des bourses, simulations de calcul, contact... : tout est dans notre dossier « Étudiants en formations sanitaires et sociales ».

(1) Hors formations dispensées par des établissements relevant de l'Éducation nationale (lycées et Greta notamment).

(2) Formations dispensées par un organisme agréé pour délivrer une formation sociale initiale, telle que mentionnée au 2e alinéa de l’article L451-2 du Code de l’action sociale et des familles et financées par la Région.

La Région pilote et finance les formations sanitaires et sociales et les étudiants

La Région a un rôle majeur dans le secteur sanitaire et social, qui représente 11% de l'emploi régional. 

Non seulement elle pilote ses formations (pour les étudiants en formation initiale comme pour les demandeurs d'emploi), mais elle finance les organismes qui les proposent et les aides aux étudiants.

En 2020, Région a consacré ainsi 206 millions d'euros (dont 3 millions d'euros en investissement) dans les formations sanitaires et sociales :

  • Pour 25.000 étudiants dont 9.000 boursiers,
  • Préparant à 29 diplômes d'État,
  • Dans près de 170 établissements.

Pour les bourses sanitaires et sociales, le budget est même en hausse de 2,2 millions d'euros en 2020 (+ 8%).

Plus d'infos.