Publié le 1 décembre 2021
Mis à jour le

Accord de coopération entre la Région Île-de-France et la Ville de Hanoï

Crédit photo : Région Île-de-France

L'accord liant la Région avec le Comité populaire de Hanoï date de 1989. Il s’agit du premier accord de coopération décentralisée signé entre la France et le Vietnam, et de l’un des plus anciens de la Région Île-de-France. Qualité de vie, environnement, et plus récemment innovation et recherche fondent ce partenariat.

L’accord de coopération unissant l’Île-de-France et la Ville de Hanoï est l’un des plus anciens partenariats de la Région à l’international. Signé en 1989, il est historiquement orienté vers les problématiques urbaines et environnementales. En juin 2018, un Plan d’actions conjointes pour la période 2018-2021 a été signé. Il porte sur de nouveaux projets de coopération avec la capitale du Vietnam en matière d’innovation et de recherche.

Hanoï : à savoir

  • Entité partenaire : municipalité représentée par le Comité populaire.
  • Population : 8 millions d’habitants, soit 8,4% de la population du pays.
  • Économie : 5,64% du PIB du Vietnam (pour les 6 premiers mois de 2021), le centre économique étant Hô Chi Minh Ville.

L’environnement et le patrimoine au cœur de la coopération

La question de l’eau et de son traitement constitue un axe central de la lutte pour la préservation de l’environnement. La Région Région participe au projet « Action Vietnam Eau Compétences » (AVEC) depuis 2009. Ce dispositif mené conjointement avec le Service public de l’assainissement francilien (SIAAP), les départements de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et leurs partenaires vietnamiens respectifs a pour but de renforcer les compétences locales dans les métiers de l’eau, de l’assainissement et du traitement des déchets.

Dans un autre registre, la Région Île-de-France a également accompagné l’inscription de la Citadelle de Hanoï sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Cette action a été menée partenariat avec le Comité régional du tourisme (CRT) francilien et l’Office de tourisme de Provins (77), au début des années 2010.

Le bureau PRX-Vietnam

La Région s’appuie sur sa représentation à Hanoï pour conduire sa coopération. D’abord à partir de 2001, avec l’Institut des métiers de la ville, puis depuis 2017 avec le bureau Paris Region Expertise-Vietnam (PRX-Vietnam), qui a pour mission d’accompagner les experts franciliens dans leurs travaux, et d’aider les entreprises franciliennes à répondre aux besoins de leurs partenaires vietnamiens.

Le projet « Qualité de vie/Qualité de ville »

Le plan d’actions conjointes a également permis d'initier le projet « Qualité de ville - Qualité de vie ». Ce programme visant à améliorer la qualité de vie à Hanoï a été mis en œuvre par le bureau PRX-Vietnam, avec le soutien financier de l’Agence française de développement (AFD). 

Plusieurs actions sont menées dans le cadre de ce projet : 

  • Intégration des problématiques environnementales dans la planification urbaine et la gestion durable des espaces verts,
  • Mesure de la qualité de l’air et analyse de l’impact des politiques publiques sur celle-ci,
  • Prévention et sensibilisation à la réduction des déchets.

Sensibiliser le Vietnam à la réduction des déchets

Présentée pour la 1re fois à l’Institut français de Hanoï en 2019, l'exposition « Réduisons ! » a permis de sensibiliser les citoyens vietnamiens aux liens entre déchets, environnement et santé.

L’exposition jetait un regard nouveau sur les modes de production et de consommation à travers des installations sensorielles et innovantes. La plus emblématique prenait la forme d'une vague de déchets matérialisant 6 mois de déchets jetés par une famille de 4 personnes, déferlant au-dessus des visiteurs.

En parallèle à cette exposition, une étude sur la stratégie de réduction des déchets avait été lancée par PRX-Vietnam et les services techniques en charge des déchets à Hanoï. Plusieurs organismes franciliens, ainsi que des associations telle que ZeroWaste France ont été associés à cette étude, mettant en avant l’expertise française en la matière.

Liens franco-vietnamiens

  • Diaspora : 300.000 personnes d’origine vietnamienne en France.
  • Économie
    - La France est le 18e client du Vietnam et son 20e fournisseur. 
    - À l’inverse, le Vietnam est le 20e fournisseur de la France et son 50e client.
    - Un accord de libre échange entré en vigueur le 1er août 2020, vise à réduire les barrières douanières entre les deux territoires.
    - L’Agence française de développement a engagé 2,2 milliards d’euros au Vietnam, il s’agit du 3e pays d’Asie du Sud-Est en termes de volumes d’engagements de l’AFD.  
  • Locuteurs francophones : 675.000 personnes (selon estimation de l’Organisation internationale de la francophonie en 2018, d’autres estimations font état d’entre 0,2 % et 0,5 % de la population).

Contact pauline.may@iledefrance.fr

Retour sur l'exposition « Réduisons ! » à Hanoï