Publié le 23 janvier 2020

6,5 millions d’euros pour renforcer le « Bouclier de sécurité »

Crédit photo : iStock

La Région s'engage à financer 17 opérations de travaux dans des commissariats de police et des casernes de gendarmerie. Elle noue aussi un partenariat avec l'Essonne en matière de sécurité et soutient l’équipement de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris.

Pour améliorer la sécurité en Île-de-France, la Région a déployé dès 2016 son « Bouclier de sécurité » sur tout le territoire. Ce dispositif a déjà permis de financer des installations de vidéoprotection, de mieux équiper les forces de sécurité et de sécuriser des équipements publics dont les lycées. 

Lors de la séance de novembre 2019 de la Commission permanente, la Région a décidé d’accentuer son effort en finançant 17 opérations de construction et rénovation de commissariats de police nationale et de casernes de gendarmerie. Le tout, pour 5 millions d'euros.

Des opérations financées dans toute l’Île-de-France 

Les opérations ainsi financées par la Région concernent toute l'Île-de-France :

  • 1 million d’euros pour la reconstruction du commissariat d'Aulnay-sous-Bois (93),
  • 1 million d’euros pour la restructuration de l'hôtel de police du 14e arrondissement de Paris,
  • 750.000 euros pour la construction du stand de tir de Rungis (94) pour les fonctionnaires de la police nationale,
  • 750.000 euros pour la rénovation et la mise aux normes des locaux de police technique et scientifique de Juvisy-sur-Orge (91) , Évry (91), Bezons (95), Poissy (78), Nanterre (92), Meudon (92), Noisy-le-Grand (93), Créteil (94), Melun (77) et Cergy-Pontoise (95),
  • 500.000 euros pour la réhabilitation de la caserne de gendarmerie Rathelot à Nanterre (92),
  • 500.000 euros pour la construction de la caserne de gendarmerie de Saint-Germain-lès-Corbeil (91),
  • 250.000 euros pour la réhabilitation de la caserne de gendarmerie Babylone à Paris (7e),
  • 250.000 euros pour relocalisation du poste de police de Deuil-la-Barre (95).

La Région et l’Essonne unissent leurs efforts en matière de sécurité

Dans la foulée, afin d'affirmer son rôle en matière de prévention et de sécurité à travers une démarche novatrice et partenariale, le Conseil départemental de l'Essonne a décidé d’abonder de 20% le « Bouclier de sécurité » régional pour les communes et établissements publics de coopération intercommunale essonniens sur la période 2018-2021.

Les dépenses entrant dans le cadre de cet abondement départemental concernent notamment l’acquisition de gilets pare-balles, de bâtons de défense, caméras-piétons, de véhicules, ou encore la pose de dispositifs anti-intrusion dans les communes, l’équipement des établissements scolaires avec des portiques de sécurité, etc.

Soutien à l’équipement de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris

En plus des actions déjà menées, la Région va apporter en 2020 son soutien aux personnels qui forment le cœur du système de secours et de lutte contre les incendies. Une dotation budgétaire de 1,5 million d’euros soutiendra l’équipement de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris et des Services départementaux d’incendie et de secours des 4 départements de la grande couronne. Cette somme servira à acquérir du matériel d’intervention et de secours, des mâts télescopiques, des caméras d’imagerie thermique, etc.