16 octobre 2019

Un service de voitures autonomes entre Roissy et La Défense en 2024

Voiture autonome Renault
Crédit photo : Renault

La Région, qui soutient les expérimentations de voitures autonomes, est partenaire, avec Renault et Waymo, d'un projet de liaison entre l’aéroport de Roissy et le quartier d'affaires de La Défense d'ici 2024.

Faire de l’Île-de-France « la première région mondiale du véhicule autonome ». Valérie Pécresse, présidente de la Région, a rappelé cette ambition ce 11 octobre en présentant un projet de service de mobilité autonome entre l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (95) et La Défense (92) en 2024.

Renforcer l'attractivité pour les Jeux olympiques et paralympiques de 2024

Cette expérimentation, qui doit être « menée à bien » pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, implique le constructeur automobile Renault et le spécialiste américain des technologies de conduite autonome Waymo.

Un trajet de 30 min

Il faut une demi-heure par l’A86 pour parcourir les 35 km séparant Roissy du quartier d'affaires de La Défense.

Ni le type de véhicules utilisés, ni leur nombre, ni l'itinéraire emprunté ne sont pour l'instant précisés. 

« Ce service de mobilité autonome entre Roissy et La Défense est susceptible de jouer un rôle clé pour la mobilité des Franciliens, des touristes et donc pour l'attractivité internationale de notre région », a expliqué Valérie Pécresse.

100 millions d'euros consacrés aux expérimentations de voitures autonomes

Il s'agit là d’une des expérimentations de voitures autonomes auxquelles la Région a prévu de consacrer 100 millions d’euros. 

Elle s’y est engagée alors que la France prend du retard dans ce domaine par rapport aux États-Unis notamment, comme une étude de l’Institut Paris Region l’a mis en évidence en juin 2019. Étude qui comporte des préconisations pour améliorer la situation.