x

Avant les Jeux olympiques et paralympiques. En savoir plus

Égalité femmes-hommes Créé par la Région Île-de-France, le Centre Hubertine Auclert est un espace d'information et d'expertise qui promeut la culture de l'égalité entre femmes et hommes. À la veille de la Journée internationale des droits des femmes, il lance sa campagne baptisée #MonGenreDeSport pour encourager les pratiques sportives féminines, notamment à l’adolescence.

Crédit photo : © iStock

En matière d’égalité dans les pratiques sportives et physiques, les chiffres ne mentent pas et les stéréotypes sont tenaces. Si elles sont souvent mixtes chez les enfants, la grande majorité d’entre elles ne le sont plus dès l’adolescence, les garçons étant alors davantage poussés vers la performance et les filles vers des résultats plus académiques. Pour faire avancer les choses en faveur de la mixité dans le sport, le Centre Hubertine Auclert lance une campagne de sensibilisation destinée principalement aux jeunes, aux professionnels de l’éducation physique et aux acteurs du sport (associations et fédérations).

Quelques chiffres

Aujourd’hui, on estime qu’entre 15 et 17 ans, seules 16 % des filles atteignent le quota recommandé de 60 minutes d’activité physique par jour, contre 40 % pour les garçons. Dans le même temps, dans les clubs sportifs, seules 37 % des licenciés sont des femmes. Enfin, pour ce qui est des activités sportives menées hors clubs et associations, les filles ne représentent que 5 % des usagers des city stades. En effet, selon le Centre Hubertine Auclert, en moyenne les jeunes filles arrêtent le sport à l’âge de 12 ans.

#MonGenreDeSport

Afin de faire progresser les mentalités et de tendre vers plus d’égalité dans l’accès au sport, le Centre Hubertine Auclert a mis au point une campagne de sensibilisation qui sera diffusée dans toute l’Île-de-France jusqu’aux Jeux olympiques et paralympiques prochains.

Dans le détail, ce dispositif comprend :

  • Une campagne d’affichage,
  • Le site internet MonGenreDeSport regroupant ressources documentaires, témoignages et chiffres clés sur la pratique sportive féminine,
  • Un guide destiné aux enseignants d’EPS et aux professionnels de l’encadrement sportif.

Par la suite, un podcast et l’organisation d’un grand événement sportif à destination des jeunes viendront compléter ce dispositif.

Crédit photo : © Centre Hubertine Auclert
La campagne d'affichage #MonGenreDeSport durera jusqu'aux Jeux de Paris 2024

Témoignage : Stella Akakpo, marraine de #MonGenreDeSport

Double championne de France et vice-championne d’Europe d’athlétisme (100 m), Stella Akakpo a participé aux Jeux olympiques de Rio en 2016 et est actuellement lice pour se qualifier pour ceux de Paris  2024 qui approchent à grand pas. Marraine de la campagne #MonGenreDeSport avec l'épéiste Sarah Daninthe, elle nous livre son expérience du sport côté féminin :

« Quand on m’a contactée pour participer à cette campagne cela m’a immédiatement parlé. #MonGenreDeSport ça me touche car quand on parle des questions de genre, ce sont les minorités qui sont touchées et les femmes en font partie.

Dans ma construction de jeune femme, j’ai été confrontée à tous ces problèmes de discrimination et c’est important pour moi de montrer que le sport est un bon moyen pour promouvoir la diversité et l’inclusion. J’ai subi les discriminations liées au corps des femmes. Quand on fait du sport de haut niveau et que l’on est plus musclée que ses camarades, dans la cour de récréation il y a beaucoup de méchanceté. C’est aussi pour cela que j’interviens dans les établissements scolaires.

Il faut continuer à lutter contre les stéréotypes qui empêchent les jeunes filles de rêver de devenir lutteuse ou faire du MMA, de penser qu’il y a des sports qui sont réservés aux garçons. Car il ce truc de “sport d’homme“ et “sport de femme“. Il faut ajouter une dose d’égalité dans tout cela et prendre en compte les thématiques féminines comme la maternité ou les règles dans les pratiques sportives. »

Crédit photo : © Région Île-de-France/DR

Pour aller plus loin

Partager la page