Publié le 18 mars 2022

Recyclage : Terravox mise sur la pédagogie itinérante

Crédit photo : Terravox

Spécialisée dans la sensibilisation au recyclage, l’entreprise Terravox, soutenue par la Région, accompagne les collectivités locales et leurs habitants dans la mise en place de bonnes pratiques en matière de collecte et de réemploi des déchets. Rencontre avec Frédéric Willemart, son directeur général.

L’entreprise Terravox s’est donnée pour mission d’informer les citoyens et de rendre concrets les résultats d’une gestion vertueuse des déchets. Pour cela, elle a mis au point un « loop lab » : une station itinérante de recyclage des déchets plastiques. Créée en 2017 par l’association e-graine, cette entreprise d’un genre nouveau a bénéficié de subventions de la Région Île-de-France au titre du dispositif Zéro déchet et économie circulaire.
 

Le « loop lab »


Sensibiliser les habitants à la surproduction de plastique

Frédéric Willemart, directeur général de Terravox

Missionnée par des collectivités locales ou des bailleurs sociaux Terravox fait avant tout de la pédagogie sur l’espace public, lors d’événements, ou dans les écoles. En s'appuyant sur son « loop lab », un outil mobile de recyclage des déchets plastiques, elle propose des opérations de sensibilisation sur les consignes de tri, la formation au compostage, jusqu'à des animations pédagogiques plus élaborées. Pour chaque type de territoire l’entreprise propose des recommandations adaptées.

Notre métier est d’accompagner les collectivités locales pour les aider à transformer leurs déchets en ressources. L’objectif est de mettre l’économie circulaire au service de tous, en faisant en sorte que cela ait vraiment un impact sur le quotidien des gens ».

Frédéric Willemart, directeur général de Terravox

La Région Île-de-France soutient Terravox

Pièce maîtresse du dispositif itinérant de Terravox, le « loop lab » qui permet le recyclage des déchets plastique a été co-financé  par la Région Île-de-France qui co-finance également la thèse de doctorat d'un membre de Terravox sur les sciences comportementales.

Transformer une partie des déchets en objets utiles

Au quotidien, Terravox intervient afin d'accompagner les habitants lors de la réalisation de diagnostics sur leurs déchets, mais aussi encourager des pratiques telles que le compostage, le recyclage et le réemploi.

Une équipement de fitness en matériaux recyclés

Une fois les types de déchets identifiés et leur potentiel déterminé, place au concret ! Terravox propose des actions pratiques pour transformer les déchets des Franciliens en objets utiles pour la communauté : « Nous organisons des ateliers de bricolage pour valoriser les différents types de déchets. Par exemple pour les encombrants, l’idée consiste à réaliser du mobilier urbain, des tables de ping-pong, des bancs…, explique Frédéric Willemart, directeur général de Terravox. Au fur et mesure que nous aidons les gens à monter en compétence sur les pratiques circulaires, on s’attend à avoir un impact sur la réduction des déchets au niveau local en créant du lien social au sein du quartier ».

Dans notre ADN, il y a vraiment la nécessité de nous mettre au service de tous les publics, notamment les plus fragiles, pour faire en sorte que l’économie circulaire bénéficie à tous ».

La gestion des déchets, un gisement d'emplois

Enfin, chez Terravox on a la certitude que la multiplication des initiatives liées au recyclage permettra de créer de nombreux emplois. « Il y a des métiers à inventer autour de la gestion micro-locale des déchets et de l’économie circulaire à l’échelle d'un quartier. Savoir utiliser un broyeur, une machine à extruder, ou un compresseur pour transformer les déchets plastiques en ressources demande une vraie compétence », assure Frédéric Willemart, confiant dans le succès de sa démarche.

La Région Île-de-France encourage le développement de projets de recyclage

Voté en 2019, le Plan régional pour la prévention et la gestion des déchets (PRPGD) comporte plusieurs objectifs stratégiques en matière de recyclage, sur différents flux de déchets :

  • Valoriser au moins 65% des déchets d’activités économiques entre 2014 et 2031,
  • Renforcer la performance de recyclage des déchets ménagers et assimilés,
  • Valoriser 75% des déchets du BTP à l’horizon 2025,
  • Doubler la part des matériaux alternatifs issus du recyclage dans les matériaux de construction à l’horizon 2031.

La Région soutient également le développement d’opérations de recyclage portées par des associations ou des entreprises à travers son dispositif en faveur du Zéro déchet et de l’économie circulaire

Depuis 2016, la Région a soutenu 60 opérations pour relever le défi du tri et du recyclage des déchets des ménages et des activités économiques pour un montant global de près de 8 millions d’euros.