Aides régionales et appels à projets

Programme de résidences d'écrivains

La Région soutient, à travers une bourse d'aide à la création, les écrivains accueillis dans un lieu pendant une durée de 2 à 10 mois pour mener des projets d'action littéraire en direction du public.

Pour quel type de projet ?

Le projet de résidence est élaboré conjointement par l'auteur et le lieu de résidence. Il présente le contenu littéraire du projet, la nature et la fréquence de l'implication de l'auteur, la dimension territoriale sur la base d'un programme d'actions (ateliers d'écriture ou de lecture, rencontres littéraires, master class...) et de partenariats spécifiques (lycées, bibliothèques, librairie notamment), les publics visés et le calendrier prévu. 

Qui peut en bénéficier ?

  • Particuliers
  • Auteurs, illustrateurs ayant publié au moins un ouvrage à compte d'éditeur (papier ou numérique) en langue française ou traduit en français, ou des textes dans une ou plusieurs revues,
  • Traducteurs ayant traduit au moins un ouvrage publié à compte d'éditeur,
  • Critiques littéraires ayant publié régulièrement des articles dans des journaux, magazines ou revues à caractère littéraire. 

Quelle est la nature de l'aide ?

Les auteurs bénéficient d'une bourse d'aide à la création de 2.000€ par mois de résidence.

Les lieux peuvent bénéficier d'une subvention pour les dépenses exclusivement imputables au projet de résidence, fixée à 50% de la dépense subventionnable HT, dans la limite d'un plafond de 10.000€. Le taux peut être bonifié à hauteur de 60% pour les lieux implantés dans des zones géographiques carencées.

Quelles démarches ?

Téléchargez le dossier de candidature

Les demandes sont à déposer le 15 décembre pour une décision au printemps, le 15 mars pour une décision à l'été et le 30 juin pour une décision à l'automne.

Un comité présidé par une conseillère régionale, composé de 4 élus et de 4 professionnels du livre, est chargé de porter un avis sur les projets déposés auprès du service livre et lecture. L'assemblée régionale délibère sur la base de cet avis. 

A noter

Les lieux de résidence peuvent être des lieux culturels, principalement des bibliothèques et des librairies, des lycées et centres de formation d'apprentis, ainsi que des centres de formation destinés aux jeunes de 16 à 25 ans sans qualification.