Publié le 20 janvier 2022

Les livres des auteurs soutenus en résidence d'écriture par la Région

Livres auteurs résidences d'écrivain

Crédit photo : Région Île-de-France

Saviez-vous que la Région offre une bourse d’aide à la création aux auteurs en résidences d’écriture dans des lieux culturels ouverts au public ? Romans, bandes dessinées, récits documentaires : découvrez les livres d'auteurs soutenus dans le cadre de ce programme régional depuis 2018.

La Région, soutien de toute la chaîne du livre

Le soutien de la Région au livre va des auteurs en résidence aux libraires indépendants, en passant par les salons littéraires et les petits éditeurs.

Il inclut même des actions d'éducation artistique et culturelle auprès des jeunes (rencontres avec des écrivains, organisation d'un Prix littéraire spécial lycéens et apprentis...).

 Plus d'infos.

Chaque année, la Région accorde des bourses d'aide à la création à des écrivains accueillis en résidence dans des lieux culturels, bibliothèques, librairies ou encore lycées et CFA d'Île-de-France pendant 2 à 10 mois.

Avec un objectif double :

  • Soutenir la création littéraire,
  • Mettre le public au contact du processus de création, à travers des actions que les écrivains mènent spécialement à cette occasion.

Romans, bandes dessinées, récits documentaires... Découvrez les 19 livres publiés par les auteurs ayant bénéficié du Programme de résidences d’écrivains de la Région depuis 2018.

Fictions (romans et récits documentaires)

En 2017, l'auteur rencontre des salariés en lutte sur le site de l'usine GM&S. 4 années durant, il va recueillir leurs témoignages pour rendre hommage à la fierté ouvrière. Un récit documentaire nerveux, haletant et d’une humanité poignante.

Couverture livre La Cité de mon père

En juin 1958, une équipe de tournage française débarque à Rio de Janeiro. Dans les quartiers pauvres se répand la nouvelle d’un drôle de casting : on recherche de jeunes comédiens amateurs noirs.

Années 1970. À l’usine où le fils travaille pour compléter la paie du père, au HLM où toute la famille est enfin installée, s’ajoutent les cheveux longs, les bottes à talons, les virées en boîte, Jimi Hendrix et Janis Joplin. Dans cette cité mille fois rêvée, enfin habitée, souffle un nouveau vent de liberté.

L'auteur imagine une narration itinérante à la manière d’une performance promenée au cimetière du Père-Lachaise. Entre souvenirs marquants et lectures liées à son ancien métier de « croque-mort », il s’improvise chroniqueur de ses « passages à vide ».

Couverture livre Goodbye Ceausescu

Roumanie, 25 décembre 1989. Le monde assiste, médusé, au procès et à l'exécution du couple Ceausescu qui sonnent la fin de l'un des régimes les plus tyranniques du bloc communiste. Romain veut comprendre ce qu'est devenu ce pays si proche et pourtant si méconnu.

  • Une enfance de Dominique Fabre aux éditions de l’Attente.

Une enfance passée en famille d’accueil est ici abordée de front, sans personnage prétexte, en « je » direct. Pas de mélo, pas de pathos pesant malgré la dureté du drame, l’abandon, les morts.

  • G.A.V. de Marin Fouqué aux éditions Actes Sud.

2 coups de feu ont retenti dans le quartier et les policiers rêvent de mettre la main sur le fauteur de troubles. En attendant, ils ont embarqué Angel, qui n’en est pas à sa première garde à vue. Mais Angel connaît la musique, il ne balancera personne.

Une maternité ferme. Un accouchement tourne mal. Un enfant meurt. Interpellé, le préfet n’a qu’une chose à dire : « Nous sommes comptables de la dette publique. » Et le verrou est mis. Proposition de la littérature : tourner la clé.

La petite fille qui prend la parole dans ces pages meuble de ses rêves les grands espaces de la banlieue parisienne. Son enfance et son adolescence sont une épopée tragi-comique : le combat avec son corps, ses parents, son école… et ses rêves d’ascension sociale pour atteindre l’autre côté du périph.

Couverture livre La plus secrète mémoire des hommes

Prix Goncourt 2021

En 2018, Diégane Latyr Faye, jeune écrivain sénégalais, découvre à Paris un livre mythique, paru en 1938 : Le Labyrinthe de l’inhumain. On a perdu la trace de son auteur, qualifié en son temps de « Rimbaud nègre », depuis le scandale que déclencha la parution de son texte. Diégane s’engage alors sur la piste du mystérieux auteur.

Avec les élucubrations d'un psy désaxé, manipulateur et profondément dans le déni, Denis Michelis nous offre une farce tragique aux allures de roman policier. Un livre corrosif, plus que jamais d’actualité, sur la menace constante du populisme, la tentation et le danger d’une simplification de la pensée.

À bord d’un cargo de marchandises qui traverse l’Atlantique, l’équipage décide un jour, d’un commun accord, de s’offrir une baignade en pleine mer, brèche clandestine dans le cours des choses. De cette baignade naît un vertige qui contamine la suite du voyage. Le bateau n’est-il pas en train de prendre son indépendance ?

Couverture livre Femme de ciel et des tempêtes

La sépulture d’une reine à la peau noire, qui dormait sous le permafrost depuis plus de 10.000 ans, vient de se révéler à un chaman de la tribu des Nenets, dans la péninsule de Yamal. Les peuples de Sibérie auraient-ils des ancêtres venus d’Afrique ?

Voici un livre sur les gens d’Internet. À l'écriture animiste, où toutes les choses du monde peuvent parler, où le monde est possédé. Un livre à la vivacité poétique frappante, la découverte d’une voix.

Quand il n'est pas sur un ring à boxer, Max Le Corre est chauffeur pour le maire de la ville. Il est surtout le père de Laura qui, du haut de ses 20 ans, a décidé de revenir vivre avec lui. Alors, Max se dit que ce serait une bonne idée si le maire pouvait l'aider à trouver un logement.

 Bandes dessinées et jeunesse

Couverture les saveurs du béton
  • Sylvain de Lucie Albrecht aux éditions Même pas mal.

Cette bande dessinée raconte le quotidien de la jeune youtubeuse Charlotte et de sa grande sœur Romane, contraintes de vivre leur adolescence sans le soutien ni l'amour de leur mère, décédée des suites d'un cancer du sein.

Kei a 6 ans lorsque sa famille arrive de Hong Kong pour s'installer à Paris, où son père rêve de devenir artiste peintre. De chambres de bonnes en appartements partagés avec d'autres immigrés chinois, la famille finit par passer de l'autre côté du périph pour devenir propriétaire. La vie pas toujours rose dans une cité du 93 !

3 jeunes léopards s’en allaient à la chasse, le grand devant, le moyen au milieu, le petit derrière en chantant tous en chœur : « Un gibier nous attend mais nous ne savons où. Marchons, flairons, épions et nous l’attraperons. »

  • La Meute d’Adèle Tariel aux éditions Magnard.

Lors du premier cours d’histoire, Léa découvre son professeur qui manque d’autorité et dont les élèves se moquent jusque sur les réseaux sociaux. Léa adore pourtant cette matière, mais défendre un prof contre tout le monde, c’est impossible. Un récit poignant sur le harcèlement d’un professeur par ses élèves.

Le Programme de résidences d'écrivains de la Région

Un projet de résidence soutenu par la Région est  élaboré conjointement par l’auteur et le lieu d’accueil.

Il permet de mettre en place des actions comme : 

  • Des ateliers d’écriture ou de lecture, 
  • Des rencontres littéraires,
  • Des master class,
  • Des partenariats avec des lycées, bibliothèques ou librairies…

Pour les réaliser, les auteurs bénéficient d’une bourse de 2.000 euros par mois de résidence. Quant aux lieux, ils bénéficient d’une subvention permettant de financer les dépenses liées au projet.

► Plus d’infos sur le Programme de résidences d’écrivains.