Publié le 6 août 2020

« Les enfants de Saint-Denis peuvent dire : “C’est ma basilique” »

Crédit photo : Stéphane Lagoutte/MYOP

Patrimoine d’exception, la basilique-cathédrale de Saint-Denis bénéficie d’un vaste projet de reconstruction de sa tour nord et de sa flèche. Cet été, forgerons et tailleurs de pierre partagent leur savoir-faire, transmis par les bâtisseurs de cathédrales depuis 800 ans, lors d’ateliers gratuits.

Permettre aux habitants de Saint-Denis (93) et alentour de se reconnecter à leur basilique, symbole de l’Histoire de France : telle est l'ambition de l’association Suivez la flèche avec une série d’ateliers qu'elle organise cet été sur le futur chantier de reconstruction de la flèche de la basilique de Saint-Denis, dans le cadre de la programmation #MonÉtéMaRégion. 

Pour le public, c'est un rendez-vous avec des artisans passionnés pour des initiations à la forge et à la taille de la pierre.

Les bâtisseurs des temps modernes

La reconstruction de la flèche de la basilique de Saint-Denis est un défi que sont prêts à relever 4 experts, 4 artisans aux mains d’or, avec des outils, des techniques et des matériaux d’époque. Un chantier qui prendra 10 ans, sans recours à l’électricité. Avant de se lancer dans cette grande aventure architecturale, ils accueillent avec plaisir les curieux pour les éclairer.

Basilique de Saint Denis

Les ateliers de la basilique, une ambition sociale et culturelle 

Rémi, de l’association Suivez la flèche, livre quelques explications sur l’intérêt culturel et social de ces rencontres : « Le patrimoine nous appartient à tous. Nous aimerions que chacun puisse concourir à la reconstruction de cette flèche, que chaque enfant du quartier puisse se dire : “c’est ma basilique”. On veut que les plus jeunes apprennent en faisant, dans l’action, le partage et non par un savoir descendant. »

Des enfants de Saint-Denis à la découverte du patrimoine

Mardi 5 juillet 2020, dans le jardin Pierre-de-Montreuil, qui jouxte la basilique, un groupe d’une dizaine d’enfants de Saint-Denis, âgés de 6 à 11 ans, ne boude pas son plaisir. D’abord impressionnés par la grandeur du monument, puis curieux de découvrir son passé, les jeunes Dyonisiens s’adonnent avec joie à des ateliers de taille de pierre et de forge. Ils sont accompagnés par l’association de quartier Universeine, qui a opté pour une sortie estivale autour du patrimoine, à deux pas de chez eux. 

Tailler la pierre : un savoir-faire précieux

Charles et Délivrance sont tailleurs de pierre. Après avoir donné quelques clés de compréhension de leur métier aux jeunes Dyonisiens présents, ils accompagnent les enfants dans une séance de taille minutieuse. Chaque participant prend soin de manier les bons outils, tente de trouver le bon geste, la bonne impulsion, le bon angle pour faire apparaître le dessin de son choix sur un petit bloc de pierre. Une tête de cheval pour certains, un poisson ou un oiseau pour d’autres.   

De fer et d’acier 

Place aux forgerons. Mathieu et Bakary commencent par tester les connaissances des petits visiteurs : « À votre avis, que fait un forgeron, en quoi consiste son métier ? » Pour certains, c’est clair : « Il fait des épées ! » Mathieu prend le relais : « On fabrique surtout des outils. On les répare quand ils sont cassés ou usés. » Il présente les différents métiers de la forge : le taillandier, le coutelier, le cloutier…

« Vous voyez, là dans les murs de la basilique, il y a des morceaux de fer. Comme ça, on est sûr que les murs ne bougeront pas pendant des siècles. » Le temps des cathédrales n’est pas près de s’éteindre.

Un forgeron de la Basilique Saint Denis frappe le fer

 

Mon été, Ma région 


Cet été en Île-de-France, profitez d’un programme riche et varié d’activités près de chez vous : sport, culture, loisirs. Les idées de sorties ne manquent pas. 

Plus d’infos sur les ateliers de la Flèche.