Publié le 14 novembre 2022

Le projet de RER Vélo se concrétise et réunit tous les acteurs concernés, collectivités associations et partenaires

 

La Région Ile-de-France confirme sa volonté de développer l’usage du vélo notamment avec un réseau structurant à l’échelle de la Région, qui constitue une réelle alternative aux transports carbonés, et répond ainsi aux enjeux climatique et économique.

Lundi 7 novembre 2022 se tenait à la Région le 2ème Comité de pilotage du RER-V qui a réuni plus de 150 élus, techniciens et membres d’associations d’usagers pour partager l’avancement du projet dont l’ambition est de construire un réseau cyclable de haut niveau de service : confortable, sécurisé et capacitaire à l’échelle de toute la région Île-de-France.

Le projet de RER-V est une opportunité pour accroitre fortement la part du vélo dans les déplacements quotidiens de tous les franciliens, y compris en grande couronne. Déjà plus de 170 collectivités ont été mobilisées et collaborent pour concrétiser cet ambitieux projet. Le partenariat avec le Collectif Vélo Île-de-France permet de prendre en compte les besoins des usagers et les contraintes des maitres d’ouvrage de la meilleure façon. Plus de 80 % (plus de 350 km) des itinéraires de la phase 1 seront validés d’ici la fin de l’année et pour lesquels la Région s’est engagée sur une enveloppe de 300 millions d’euros.

Outre ce point d’avancement, ce comité de pilotage a été l’occasion de présenter le référentiel de jalonnement (panneaux indicateurs et marquage au sol). Il aura une double fonction : il permettra aux franciliens de prendre conscience de l’existence de ces axes et des possibilités qu’ils offrent en termes de mobilité et, aux cyclistes sur le terrain, de pouvoir suivre facilement leur itinéraire. Ainsi, ce jalonnement est une étape importante pour la réussite du projet.

Le vélo doit être considéré comme un moyen de transport du quotidien au même titre que les autres modes. Dans cet esprit, les lignes du RER-V sont maintenant intégrées à la charte des modes d’Île-de-France Mobilités. 

La matinée a été complétée par un retour d’expérience de la Région de Stockholm, qui développe un projet similaire. Cet éclairage européen, sur une démarche équivalente, a permis de faire émerger des idées intéressantes, dans le but de dynamiser le projet francilien.

En conclusion, les participants ont pu échanger directement avec des maitres d’ouvrage de projets autour d’opérations emblématiques du RER-V.