Publié le 29 mai 2020
Mis à jour le

La Maison Cocteau a rouvert à Milly-la-Forêt

Maison de Cocteau

Maison Cocteau à Milly-la-Forêt - Crédit photo : Région Île-de-France

Propriété de la Région Île-de-France depuis 2019, la maison du poète et son magnifique jardin, en Essonne, ont rouvert au public ce 30 mai 2020. Avec une nouvelle exposition temporaire constituée de ses dessins dès le 11 juillet 2020.

Précautions Covid-19

En raison de la crise sanitaire, les visiteurs doivent respecter la distanciation physique (signalée aux abords et à l'intérieur de la maison) et se munir d'un masque (obligatoire à partir de 11 ans).

Une nouvelle saison commence à la Maison Jean Cocteau, à Milly-la-Forêt (91), propriété de la Région depuis 2019. La dernière demeure du poète, avec son grand salon et ses 3 salles d'exposition, ainsi que le magnifique jardin qui l'entoure accueillent de nouveau le public depuis ce 30 mai 2020 :

  • Les samedi 30 et dimanche 31 mai 2020 et le lundi 1er juin 2020 de 14h à 18h,
  • Du 6 juin 2020 au 1er novembre 2020, tous les samedis et tous les dimanches de 14h à 18h.

Autre bonne nouvelle : l'entrée dans la maison est gratuite pour tous jusqu'au 12 juillet 2020.

L'accès au jardin est, quant à lui, gratuit tous les jours où la maison-musée est ouverte, jusqu'au 1er novembre 2020.

Exposition temporaire de dessins de Jean Cocteau

Au Théâtre, devant loge artistes/Cocteau
Crédit : Au théâtre, encre et aquarelle sur papier de Cocteau

En plus de son mobilier d'origine et d'objets de Jean Cocteau, la maison où l'auteur des Enfants terribles vécut de 1947 jusqu'à sa mort, en 1963, abrite une nouvelle exposition temporaire consacrée à ses dessins : « Jean Cocteau. Dessins d'une vie (2). Du Centre Pompidou à Milly-la-Forêt » (titre provisoire), du 11 juillet 2020 au 1er novembre 2020.

Comme l'exposition de l'an dernier, celle de cette année a été rendue possible grâce au prêt, par le Musée national d'art moderne (Centre Pompidou), d'œuvres issues de la dation des héritiers d'Édouard Dermit, dernier amant de Jean Cocteau, à l'État. Des œuvres qui ont fait leur entrée dans la collection nationale en 2019.

La Région, propriétaire après avoir accepté une donation

Contacts et infos pratiques

La présidente de la Région, Valérie Pécresse, s'était engagée en avril 2018 à accepter la donation de la propriété, proposée par l'Association Maison Jean Cocteau, alors propriétaire. Le projet, qui a été validé par les élus régionaux en mars 2019, implique un budget annuel de 400.000 euros destiné à entretenir et à ouvrir le site au public et à garantir des conditions de conservation et de mise en sécurité des œuvres qu'il recèle.

Milly-la-Forêt, havre de paix pour Cocteau et ses amis artistes

Salon de Jean Cocteau
Crédit : Moïse Fournier

En 1947, après l’immense succès du film La Belle et la Bête, Jean Cocteau, qui vit dans un appartement voisin de celui de Colette, au Palais-Royal, à Paris (1er), cherche, avec Jean Marais, un refuge loin de l’agitation parisienne. Il trouve son bonheur à Milly-la-Forêt (91), à 60 km au sud de Paris. Située à 5 min du centre de cette petite ville, la maison qu'il acquiert est un havre de paix protégé par ses hauts murs et par l’imposant château voisin. Quand le poète s’y installera avec son dernier compagnon, Édouard Dermit, Jean Marais y sera toujours le bienvenu, tout comme Pablo Picasso ou Marlène Dietrich. La maison sera le théâtre de rencontres, de dîners, et une source d’inspiration pour Jean Cocteau jusqu’à sa mort, le 11 octobre 1963.

La Maison Cocteau vous ouvre ses portes