Publié le 20 mai 2022

Joli Mois de l'Europe : sur la piste des brebis d’Audrey Garcia

Crédit photo : Région Île-de-France

Rencontre avec une bergère-fromagère de Courances qui, depuis 2018, mène un projet d’élevage itinérant de brebis laitières. Une aventure pastorale cofinancée par le FEADER, destiné à soutenir le développement agricole rural. Un fonds européen géré par la Région.

Lorsque le projet a été lancé 2018, elles étaient 70. Aujourd’hui, les 120 brebis d’Audrey Garcia pâturent en pleine nature de façon itinérante entre la forêt de Fontainebleau (77) et la plaine de Courances (91).

Soutenue par le fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER), l’éleveuse mène son troupeau du printemps à la fin de l'été dans des réserves biologiques dirigées de la forêt de Fontainebleau (77), contribuant à l'entretien de ces espaces dans une démarche de préservation de la biodiversité.

L'automne venu, cap sur les champs de l'exploitation agricole Montchal, à Fleury-en-Bière (77), où les brebis retrouvent les chaumes céréaliers et contribuent ainsi à limiter le recours aux interventions mécaniques de désherbage.

Au cours de ce cycle pastoral, les brebis d'Audrey Garcia produisent chaque année entre 5.000 et 9.000 litres de lait qui lui permettent de fabriquer entre 8.000 et 15.000 fromages au lait cru dans son atelier de transformation. I

Un atelier installé dans un bâti agricole et dont les équipements flambant neufs ont également été financés par le FEADER.

Ces produits de qualité approvisionnent principalement les Amap locales de Seine-et-Marne (Bombon, Saint-Fargeau, Ponthierry et Fontainebleau) et de l’Essonne (Mennecy, Milly-la-Forêt et Cerny).

Joli Mois de l'Europe : Audrey Garcia témoigne en vidéo

Zoom sur le FEADER

Lancé en 2007, le Fonds européen agricole pour de développement rural (FEADER) a pour objectif de soutenir les projets agricoles en zones rurales qui préservent l’environnement et les paysages.

En Île-de-France depuis 2014, il représente un montant de 83 millions d’euros.

Le FEADER permet d’intervenir sur 4 axes :

  • Investir dans les exploitations agricoles et sylvicoles pour améliorer leurs performances environnementales et économiques,
  • Soutenir l’installation de jeunes agriculteurs,
  • Mieux prendre en compte les enjeux environnementaux en encourageant notamment la conversion et le maintien de l’agriculture biologique,
  • Soutenir les dynamiques de développement des territoires ruraux et la compétitivité des secteurs agricole et forestier.