Aides régionales et Services

Innov'up Expérimentation

La Région soutient les entreprises franciliennes qui expérimentent, en conditions réelles et en partenariat avec un lieu ou un territoire, des solutions innovantes avant leur mise sur le marché.  

Pour quel type de projet ?

Innov'up Expérimentation soutient le test de solutions innovantes en conditions réelles, dans un objectif d'amélioration continue, en prenant en charges des dépenses de recherche, développement et innovation telles que prévues par la réglementation communautaire. À savoir :

  • Les études internes et externes, les frais de réalisation de prototypes et de maquettes
  • Les recherches sous-traitées à des prestataires extérieurs publics ou privés (laboratoires, centres techniques ou entreprises...)
  • Les dépenses de propriété industrielle, d'homologation, d'études de marché, d'acquisition de technologies ou de savoir-faire
  • Les dépenses de design
  • Les dépenses d'études de marché
  • Les dépenses liées au déploiement de l'expérimentation

Qui peut en bénéficier ?

  • Entreprises
  • Associations

Les PME, les ETI et les associations qui exercent une activité commerciale localisées en Île-de-France, qui ont :

  • Un projet de type développement expérimental
  • Un partenariat effectif avec un lieu/territoire situé en Île-de-France (terrain d'expérimentation)
    L'entreprise peut tester sa solution innovante auprès de 3 terrains maximum
  • Un planning de déploiement de 18 mois maximum

Quelle est la nature de l'aide ?

Innov'up Expérimentation est une subvention pouvant atteindre 100.000 euros avec un abondement possible en avance récupérable jusqu'à 1 million d'euros. Pour connaître le détail des dépenses éligibles, les taux de subvention appliqués par type d'entreprise, ainsi que les modalités de versement de l'aide, veuillez consulter le règlement d'intervention Innov'up.

Les entreprises lauréates deviennent par ailleurs membres du Paris Region Business Club. Ce réseau unique compte plus de 2.500 membres, à qui il propose des opportunités d'affaires, des mises en relation exclusives, des occasions de partage d'expérience et de visibilité pour accompagner leur croissance en complément de l'aide financière régionale.

Quelles démarches ?

La demande d'aide Innov'up Expérimentation peut-être déposée au fil de l'eau, sans date limite sur la plateforme : mesdemarches.iledefrance.fr

 Les meilleurs projets sont sélectionnés sur la base des critères suivants :

  • Qualité de l'innovation
  • Viabilité de l'entreprise
  • Pertinence de la stratégie
  • Engagement d'un territoire/lieu d'accueil
  • Qualité du protocole d'expérimentation présenté 
  • Le potentiel de création et/ou de maintien d'emplois 
  • Contribution du projet au développement de l'Île-de-France (ancrage local, retombées sociales, sociétales et environnementales, participations au orientations prioritaires régionales)

Seuls seront étudiés les dossiers présentés avec un partenariat déjà noué avec un lieu ou un territoire d'expérimentation.

Est considérée comme terrain d'expérimentation la structure accueillant l'expérimentation de la solution innovante. Le terrain peut être une entreprise, une collectivité, un établissement public ou parapublic, etc.

Le terrain d'expérimentation s'engage à mettre à disposition de l'entreprise ce qui est nécessaire à l'expérimentation de l'innovation (infrastructures, réseaux, temps hommes, etc.) et bénéficie en contrepartie de l'usage gratuit de la solution innovante pendant la durée de l'expérimentation.

L'entreprise bénéficiaire de l'aide peut expérimenter auprès de 3 terrains en même temps maximum.

Les expérimentations du présent appel à candidatures ont vocation à être déployées sur le territoire francilien uniquement.  

A noter

(1) PME - petite ou moyenne entreprise : moins de 250 salariés et dont le chiffre d'affaires annuel n'excède pas 50 millions d'euros ou dont le total bilan annuel n'excède pas 43 millions d'euros.

ETI - entreprise de taille intermédiaire : entre 250 et 4.999 salariés et dont le chiffre d'affaires n'excède pas 1,5 milliard d'euros ou dont le total de bilan n'excède pas 2 milliards d'euros.