Publié le 23 juillet 2020

Carte interactive : faites la cueillette de vos fruits et légumes

Cueillette été

Crédit photo : Martinns

Cet été encore, plusieurs exploitations agricoles franciliennes proposent à leurs visiteurs de réaliser leurs propres cueillettes. Une initiative qui contribue au développement d’une agriculture en circuit court en Île-de-France.

Et si vous profitiez du week-end pour récolter vous-mêmes vos fruits et légumes ? Cet été, en Île-de-France, 15 fermes et exploitations agricoles ouvrent leurs cueillettes au public. Les visiteurs sont ainsi invités à prélever eux-mêmes les produits de leur choix dans le potager des agriculteurs. Une façon ludique de faire son marché, qui garantit de repartir avec des fruits, des légumes et des fleurs à la fraîcheur inégalable !

 


Points de cueillettes à la ferme en Île-de-France

Des cueillettes accessibles à tous

Aucun besoin d'être un expert des potagers pour se lancer : les exploitations fournissent elles-mêmes les brouettes, paniers et autres outils nécessaires à la cueillette. Des professionnels sont également présents pour assurer l'accueil et le conseil des visiteurs. Ces derniers n'ont plus qu'à cueillir en fonction de leurs envies ! À noter cependant, les produits disponibles varient selon la saison et l'exploitation. Mieux vaut donc consulter les sites internet des différentes cueillettes pour préparer sa visite. 

Le prix de chaque produit est généralement affiché sur la parcelle correspondante. En période d'abondance, les tarifs sont dégressifs : plus les visiteurs prélèveront de fruits, légumes et fleurs, plus le prix au poids sera bas.


Des cueillettes libres pour favoriser le circuit court 

En mettant directement en contact les consommateurs et les producteurs, la cueillette en libre-service favorise le développement d’une agriculture en circuit court. Ce modèle encourage une production agricole locale, équitable et plus respectueuse de l’environnement.  Participer aux cueillettes, c’est donc profiter d’une expérience unique aux effets bénéfiques pour l’agriculture francilienne.