Publié le 10 novembre 2021

Tour d’horizon des aides régionales pour les commerces en milieu rural

Crédit photo : Jean Larive/ MYOP

Installation d’un commerce, création d’un site d'e-commerce, développement de boutiques éphémères, acquisition de véhicules propres pour le commerce ambulant... : la Région Île-de-France accompagne de nombreuses initiatives pour maintenir ou développer une activité commerciale dans les territoires ruraux.

Fiches à télécharger

Si une version fiche pratique des aides citées existe (ces fiches sont destinées à être distribuées lors d'événements professionnels), nous vous proposons de la télécharger en cliquant sur l'image qui la présente.

Facteurs de lien social et de proximité, les commerces installés dans les communes rurales participent à l’attractivité des territoires. En plus d’être essentiels à la vie quotidienne des habitants, ils constituent des leviers et des atouts pour la vitalité locale. Leur maintien aussi bien que la création de nouveaux commerces sont devenus des enjeux de première importance.

La Région encourage, à travers plusieurs dispositifs, l’implantation et la pérennisation d’activités commerciales et artisanales à l’heure où certains innovent ou se réinventent pour dessiner les contours du commerce rural de demain.

 

Commerçants, la Région vous accompagne pour vous installer, aménager et développer votre commerce...

Le soutien aux commerces ruraux de proximité 

La Région participe activement à préserver le commerce et l’artisanat de proximité dans les territoires ruraux, en favorisant le maintien, la création ou la reprise d’entreprises et en assurant leur développement.

Elle propose une subvention pouvant aller jusqu’à 50.000 euros pour les commerces établis dans des communes de moins de 10.000 habitants pour des opérations du type : 

  • Aménagement ou acquisition de locaux, 
  • Acquisition de fonds commerciaux ou artisanaux, 
  • Mise aux normes,
  • Acquisition d’équipements professionnels.

Découvrir l'aide

 

Un Chèque vert pour la transition écologique

La Région soutient la transition écologique de tous les artisans et commerçants franciliens. Elle leur propose une subvention sous la forme d’un chèque pour les aider à :

  • Développer la consigne pour réemploi, 
  • Optimiser le tri et la gestion des déchets, 
  • Diminuer les consommations d’énergie et d’eau, 
  • Améliorer la qualité de l’air intérieur, 
  • Développer les mobilités douces.

Ce chèque, d’un montant maximum de 1.500 euros, peut être demandé par tous les commerçants de proximité ou artisans, sédentaires ou non.

Découvrir l'aide
 

Un Chèque numérique pour un commerce connecté

Cliquez sur l'image pour télécharger la fiche

Pour accompagner les commerçants et artisans franciliens vers le numérique, la Région a mis en place une aide financière avec un triple objectif :  

  • Améliorer leur gestion digitale,
  • Générer du flux dans leur boutique grâce au marketing digital,
  • Augmenter leurs ventes grâce au commerce en ligne.

Ce chèque numérique, d’un montant maximum de 1.500 euros, est destiné à financer des dépenses en : 

  • Investissement : achat de licences, acquisition d’un site...
  • Fonctionnement : abonnement à une solution de gestion digitale, location d’écrans de diffusion, abonnement box pro wifi, publicité, solutions de fidélisation...

Découvrir l'aide


... et pour faciliter vos déplacements

L'acquisition de véhicules propres par les professionnels franciliens

En Île-de-France, le transport routier figure au premier rang des émetteurs de polluants affectant la qualité de l’air, et au second en termes de particules fines. Pour réduire cette pollution, la Région facilite l'acquisition de véhicules propres pour les artisans et les petites entreprises franciliennes.

Un dispositif régional a été mis en place pour accompagner les TPE et PME (de moins de 50 salariés) souhaitant acquérir un véhicule électrique, à hydrogène ou au gaz naturel.

L’aide financière dépend de la nature du véhicule. Elle démarre à 1.500 euros pour les deux-roues, trois-roues et quadricycles à moteur électrique pour atteindre jusqu’à 9.000 euros pour les camions et tracteurs routiers de plus de 3,5 tonnes, électriques, à hydrogène ou GNV.

Découvrir l'aide


Commerce ou artisanat ambulant : acquisition de véhicules propres

Cette aide de la Région proposée depuis le 1er octobre 2021 prend la forme d’une subvention de 15.000 euros maximum. Elle est valable pour l’achat de camions-magasins à motorisation électrique ou hydrogène par des commerçants et artisans engagés dans la création d’une activité de tournées dans les communes rurales d’Île-de-France.

Découvrir l'aide

 

Des aides concernant les commerces pour les communes

En plus d’aider les commerçants et artisans, la Région apporte son soutien aux collectivités des territoires ruraux pour accompagner les initiatives dans le secteur du commerce. 

Le soutien aux commerces ruraux : revitalisation des centres-bourgs

Cliquez sur l'image pour télécharger la fiche

Afin de favoriser l'attractivité des territoires ruraux, la Région soutient l'aménagement des centres-villes et centres-bourgs et la création de locaux commerciaux.

Ainsi, les communes de moins de 10.000 habitants, ainsi que les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) peuvent bénéficier d’une subvention pouvant atteindre jusqu’à 150.000 euros pour les communes et 200.000 euros pour les EPCI pour notamment : 

  • Acquérir un bien immobilier afin d'y installer un commerce,
  • Aménager ou mettre aux normes des locaux communaux,
  • Créer ou rénover une rue piétonne, une halle de marché.

Découvrir l'aide


Le soutien aux commerces ruraux : avec les « boutiques d'un jour »

Dans les communes de moins de 20.000 habitants et les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), la Région soutient la création de locaux commerciaux capables d’accueillir plusieurs activités économiques en alternance tout au long de la semaine.

La subvention pour l’ouverture, la gestion et l’animation d’un lieu de commerce éphémère est de 150.000 euros maximum pour les communes et 200.000 euros pour les EPCI.

Découvrir l'aide