Publié le 1 mars 2018
Mis à jour le

Accord de coopération entre la Région Île-de-France et le District d’Abidjan

Crédit photo : Région Île-de-France

Économie circulaire, développement urbain et francophonie sont les principaux axes de l'accord de coopération signé en 2018 entre la Région Île-de-France et Abidjan, région capitale de la Côte d'Ivoire.

Le 28 février 2018, la Région Île-de-France a signé un accord de coopération avec le district autonome d’Abidjan. Celui-ci prévoit la mise en place d’actions de partenariat portant sur plusieurs thématiques :

  • Aménagement urbain,
  • Ville durable,
  • Francophonie,
  • Innovation,
  • Entreprenariat
  • Économie circulaire

Le district Abidjan en chiffres

Le district autonome d’Abidjan est une entité territoriale particulière dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière depuis 2014. Il compte 13 communes et 3 sous-préfectures.

  • Population : 5 millions d’habitants, soit 19,4% de la population du pays.
  • Economie : 60% du PIB ivoirien, centre économique du pays.

Accord de coopération : vers une économie plus durable

L'économie circulaire

L’économie circulaire est un modèle économique qui vise à sortir du modèle linéaire traditionnel : « extraction des ressources – transformation – commercialisation – déchet ».
Elle propose à la place, de produire des biens et des services de manière durable en limitant la consommation, le gaspillage des ressources et la production des déchets en promouvant la réutilisation.

La Région Île-de-France s’est engagée au côté de l’Institut d’économie circulaire d’Abidjan pour l’accompagner dans la définition d’une stratégie territoriale autour de l’économie circulaire. L’objectif est de faire du district abidjanais un territoire plus résilient et plus efficient en matière de consommation de ressources, en particulier concernant les matériaux de construction et la valorisation des déchets

Piloté par l’Institut ivoirien, créé en janvier 2020, ce projet est accompagné par les équipes de l’Institut Paris Region sur 3 points :

  • Diagnostic urbain,
  • Élaboration d’une étude de métabolisme urbain,
  • Identification des priorités d’action sur les flux de matières.

Dans un 2e temps, l’organisation d’Assises de l’économie circulaire à l’échelle du district devrait permettre la mobilisation des parties prenantes pour élaborer une stratégie et un plan d’actions.

Les liens franco-ivoiriens

  • Économie : La Côte d’Ivoire est le 1er partenaire commercial de la France au sein de la zone de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), et le 2e en Afrique subsaharienne. En 2020, la Côte d’Ivoire était le 2e client de la France en Afrique subsaharienne.
  • Locuteurs francophones : 8,2 millions. 

Contact : frederic.lagrange@iledefrance.fr