Publié le 8 décembre 2021
Mis à jour le

Accord de coopération entre la Région Île-de-France et Erevan

Crédit photo : iStock

Forte des liens historiques d’amitié qui unissent l’Arménie et la France, la Région a conclu avec la ville d’Erevan un accord de coopération en 2011. Ce partenariat comprend plusieurs types d'échanges entre les 2 territoires. En 2020, la Région a apporté son soutien à Erevan suite à l'offensive militaire dans le Haut-Karabakh.

La Région Île-de-France et Erevan, capitale de l’Arménie ont signé un accord de coopération en 2011. Cette collaboration s’articule autour d’actions menées autour de thématiques telles que le développement durable, la culture ou encore la francophonie

Erevan

  • Entité partenaire : commune, capitale de la République d’Arménie.
  • Population : 1,1 million d’habitants, soit plus du tiers de la population arménienne (3 millions).
  • Économie : 42,3% du PIB arménien, centre économique du pays.

Dans la dynamique du 18e Sommet de la francophonie organisé à Erevan en 2018, une nouvelle feuille de route renforce la coopération vers 3 axes prioritaires :

  • Aménagement et urbanisme durable,
  • Innovation et nouvelles technologies,
  • Culture, éducation et promotion de la francophonie. 

Un nouveau plan triennal

Lancé en janvier 2023, « Yerevan Program for Urban Change » est un projet triennal d’appui technique à la municipalité arménienne prévoit de renforcer ses capacités en matière de planification urbaine, de gestion des déchets et de mobilité urbaine.

Bénéficiant d’un financement de l’Agence française de développement (AFD) dans le cadre du programme FICOL (Facilité de financement des collectivités territoriales françaises), le projet mobilise fortement l’expertise de l’Institut Paris Region (IPR). 

Ce projet vise notamment à :

  • Apporter à la ville d’Erevan des outils méthodologiques de planification pour améliorer la qualité de ses services urbains,
  • Fournir plus de lisibilité sur la stratégie de développement urbain d’Erevan aux investisseurs privés,
  • Renforcer les liens institutionnels et économiques entre l’Île-de-France et Erevan.

Ainsi, il permettra par exemple de sensibiliser la ville d’Erevan au principe d’économie circulaire, de l’accompagner dans le déploiement d’une gestion durable des déchets, dans la mise en œuvre opérationnelle de son Plan Bus, ainsi que dans le renouvellement de son Plan général d’urbanisme.

​Un soutien humanitaire suite au conflit dans le Haut-Karabakh

À la suite de l’offensive militaire lancée par l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabagh à l’automne 2020, le Conseil régional a apporté une aide humanitaire d’urgence afin de fournir aux personnes déplacées des produits de première nécessité et d’hygiène, des fournitures complémentaires pour les nourrissons et les enfants, ainsi que des vêtements chauds, des kits scolaires et des jouets.

Après les nouveaux affrontements frontaliers intervenus à la mi-septembre 2022, les plus graves et meurtriers depuis la guerre de 2020 (au moins 286 morts), le Conseil régional a adopté à l’unanimité, le 9 novembre 2022, une motion « pour un règlement pacifique et durable du conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan qui garantisse le respect de la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Arménie ».

Ce vote s’est déroulé en présence de S.E. Madame Hasmik Tolmajian, ambassadrice de la République d’Arménie en France. A cette occasion, la Région a réaffirmé son soutien plein et entier au peuple Arménien.

Soutien à la création d’un centre de recherche franco-arménien dans le domaine de la santé à Erevan

Le 20 mai 2022, la Région a soutenu le projet de Santé Arménie et son collectif qui rassemble plus de 300 bénévoles dans le domaine de la santé (professeurs d’université et praticiens hospitaliers, médecins, chirurgiens et paramédicaux) ainsi que des associations françaises mobilisées en Arménie, dont L’UGAB, qui est l’un des membres fondateurs. 

Né dans un contexte où le pays était durement affecté par les conséquences de la guerre au Haut-Karabagh et de la pandémie de Covid-19, le Centre de recherche franco-arménien (CRFA), situé à Erevan, a pour objectif de renforcer le système de santé arménien et de contribuer à son développement pérenne et innovant. Il vise également à la formation des médecins arméniens grâce à son Académie médicale et sa plateforme d’échanges d’expertise.

Le CRFA s’appuie sur des partenariats locaux tels que l’Institut moléculaire d’Erevan et l’Université de médecine d’Erevan. Il bénéficie d’une labellisation de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (APHP).
 

Liens franco-arméniens

  • Diaspora :  7 millions de personnes, dont 650.000 vivent en France – 3e plus importante communauté arménienne dans le monde après la Russie et les États-Unis – et le tiers réside en Île-de-France. 
  • Économie
    - La France est, après la Russie, le 2e investisseur étranger en Arménie depuis 2016 (investissements majoritairement concentrés dans les domaines de l’agroalimentaire, de l’eau et du secteur bancaire). 
    - Les échanges bilatéraux sont dominés par la vente de produits industriels français. Les exportations françaises (53,8 millions d'euros en 2019) sont 5 fois supérieures aux importations (10,5 millions d'euros).
  • Locuteurs francophones : l’Arménie est membre de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) depuis 2004. Elle compterait 200.000 locuteurs de français selon l’OIF.

Contact benjamin.giraud@iledefrance.fr