Label Au cœur du village de Mormant (77), à la limite de la Brie française, la ferme Bachelier, ancien château féodal datant du XIIIe siècle, fait désormais partie des sites labellisés par la Région.

Au cœur du village de Mormant (77), à la limite de la Brie française, la ferme Bachelier, qui tient son nom de son dernier propriétaire exploitant, s’adosse à l’église du XIIIe siècle. Il s’agissait à l’origine d’un château féodal dont la première mention remonte à 1206, lorsque Regnault de Mormant, l’un des premiers seigneurs connus, octroya les premières coutumes à la paroisse.

Le fief de Mormant connut plusieurs propriétaires, dont les Célestins de Paris. Au cours du XVIIe siècle, le château fut progressivement transformé en ferme, comme la plupart des manoirs féodaux de la région. 

À partir de 1710, la ferme connut un grand essor avec Pierre Grassin, directeur général des monnaies de France, qui réunit plusieurs fiefs pour constituer l’une des plus importantes terres de Brie, avec la ferme de Mormant pour épicentre.

Celle-ci répondait au schéma classique de la ferme briarde, un grand quadrilatère ayant pour seule ouverture sa porte charretière. 

La ferme a évolué avec l’intensification et le perfectionnement des cultures ; des bâtiments se sont développés au XVIIIe siècle au-delà de la cour primitive, dont la marque est visible dans la cour. De même, des petites maisons servant à loger le personnel ont été édifiées de chaque côté de l’entrée. 

Les très belles écuries seigneuriales, à voutains en berceau, appareillés en chevrons de briques, ainsi que les escaliers sont sans doute les éléments les plus anciens encore visibles, et datent du XVIIe siècle. Le corps de logis a été reconstruit au XIXe siècle. L’ensemble des bâtiments porte la marque de ses différentes utilisations, avec par exemple le bâtiment dédié à la distillerie, l’un des plus tardifs, ou la lucarne fenière. 

Une grande harmonie se dégage de cette cour qui n’a plus subi de transformation depuis la fin du XIXe siècle.

Tous les sites labellisés « Patrimoine d'intérêt régional »

Plaque Label Patrimoine d'intérêt régional
Crédit photo : © Région Île-de-France

Cités-jardins, fermes, moulins, anciennes usines... : la Région a labellisé, depuis 2018, plus de 200 sites et ensembles non protégés présentant un intérêt patrimonial pour l'Île-de-France. Ce qui leur donne accès à des aides pour leur restauration ou des aménagements facilitant l'accueil du public. 

Plus d'infos sur les sites labellisés « Patrimoine d'intérêt régional » (et une carte pour tous les géolocaliser).

Partager la page