x

Avant les Jeux olympiques et paralympiques. En savoir plus

Expo « Le crin dans tous ses éclats » au musée de la Toile de Jouy

Date de l'arrêté

Lieu Jouy-en-Josas (78)

Patrimoine du textile En lien avec les épreuves olympiques et paralympiques d'équitation qui auront lieu au château de Versailles, le musée de la Toile de Jouy présente « Le crin dans tous ses éclats. Tissage d’une fibre d’exception », du 13 juin 2024 au 12 janvier 2025. Avec le soutien de la Région.

Crédit photo : © DR

Le musée de la Toile de Jouy, à Jouy-en-Josas (78), propose, avec le soutien de la Région, du 13 juin 2024 au 12 janvier 2025, une exposition qui aborde l’utilisation du crin de cheval à la fois :

  • Comme fibre textile,
  • Comme technique artisanale et artistique. 

Le crin de cheval est un matériau singulier, utilisé depuis la domestication des chevaux dans de nombreux domaines en raison de sa souplesse et sa solidité. L’exposition introduit la thématique par un panorama historique et général de ses différentes applications possibles. Le crin se retrouve en effet dans les domaines de la musique (archets des instruments à cordes), de la médecine (fils de suture), de l’outillage (pinceaux, balais), de la coiffure ou du rembourrage (matelas, fauteuil)…

Cette fibre est également tissée suivant des techniques particulières afin de créer des textiles. L’exposition détaille ses spécificités techniques et présente les différentes étapes de mise en œuvre du fil de crin afin qu’il devienne un tissu. Les étoffes ainsi créées sont employées dans différents domaines. Cette exposition est l’occasion de valoriser le savoir-faire du dernier atelier de tissage traditionnel du crin en France, source précieuse de connaissances sur le sujet. 

Au XVIIIe siècle, l’habillement en crin est très à la mode. L'exposition y consacre une partie qui présente des éléments de costume tels que des chapeaux, des sacs à mains, des ceintures ou des sous-vêtements en étoffe de crin, comme les fameuses crinolines, qui tirent leur nom de cette fibre.

Aux XIXe et XXe siècles, le crin est également un matériau de choix dans l’ameublement. Les tissus de crin sont appréciés pour leur brillance et leur robustesse. Ils tapissent ainsi certaines pièces d’ébénisterie ou les intérieurs luxueux de l’esthétique Art Déco dans les années 1920-1930.

Si aujourd’hui les tissus de crin sont plus rares, et souvent remplacés par des substituts végétaux ou synthétiques, le crin reste une source d’inspiration pour de nombreux décorateurs, créateurs de modes et de bijoux, ou d’artistes plasticiens comme en témoigne la dernière partie de l'exposition, qui présente les utilisations actuelles des fibres et étoffes de crin dans la création contemporaine.

Musée de la Toile de Jouy

Ouvert en 1977, le musée de la Toile de Jouy est une institution muséale et labellisée Musée de France. Situé au château de l’Églantine à Jouy-en-Josas (78), sa mission est de perpétuer la mémoire liée à la production de Toiles de Jouy. Cette appellation désigne les cotonnades imprimées par la manufacture Oberkampf de 1760 à 1843.

Les collections réunissent près de 10 000 pièces du XVIIIe siècle à nos jours, et sont représentatives d’un patrimoine et d’un savoir-faire exceptionnels comprenant toiles peintes et imprimées, album d’échantillons, dessins, empreintes gouachées, tableaux, costumes, mobilier, des garnitures de lit ainsi que divers outils et mécanismes liés à la technique d’impression. 

La production de Jouy-en-Josas comme les autres productions françaises (Normandie, Alsace, Provence) ou étrangères (Grande-Bretagne, Italie) sont présentées.

Plus d'infos

Informations pratiques

Adresse

Musée de la Toile de Jouy
54 rue Charles de Gaulle
78350 Jouy-en-Josas
France

Tarification

Payant

Accès

RER C (Petit Jouy - Les Loges)

Partager la page