Publié le 14 juin 2018
Mis à jour le

Les 2 accords de coopération de la Région Île-de-France avec la municipalité de Pékin et la province du Zhejiang

Crédit photo : iStock

La Région Île-de-France a signé 2 accords avec la municipalité de Pékin et la province du Zhejiang, d'abord autour de la coopération scientifique, puis de la lutte contre la pollution ou encore des transports et de l'aménagement urbain.

Pékin, le plus ancien partenaire de coopération de la Région

La municipalité de Pékin en chiffres

  • Population : 21,9 millions d’habitants, soit 1,5% de la population du pays.
  • Économie : 3,43% du PIB de la Chine.

La Région Île-de-France a conclu un accord de coopération avec la municipalité de Pékin en 1987. Initialement orientés vers la coopération scientifique, les échanges se sont concentrés sur la lutte contre la pollution atmosphérique avec le concours d’AirParif.
La Région Île-de-France a ainsi soutenu le projet de renforcement des capacités de prévision de la qualité de l’air de la municipalité de Pékin.

En 2018, un nouveau plan d’actions conjointes a été signé pour la période 2018-2023. Cet accord a marqué une nouvelle impulsion et une volonté commune d’élargir la coopération existante, principalement centrée sur la qualité de l’air, à de nouveaux secteurs tels que : 

  • Aménagement urbain,
  • Transports,
  • Véhicule autonome,
  • Smart City

La Chaire universitaire « Villes du Futur »

En 2019, la chaire universitaire « Villes du Futur » a été créée, cofinancée par la Région Île-de-France et Pékin, en partenariat avec le Groupe des Écoles Centrale et l’Université de Beihang.

Inscrite dans le programme d'actions conjointes, cette chaire a pour but de former de jeunes ingénieurs chinois et franciliens (postdoctorants, doctorants et stagiaires) sur la thématique des villes du futur. Sous la direction de 2 professeurs, l'un français et l'autre chinois, la chaire « Villes du Futur » soutient les travaux de recherche sur les thématiques de la ville durable : gestion des transports, de l’énergie, de l’eau, des déchets, de la distribution, de l’alimentation.

À terme, la chaire sera complétée par un laboratoire de recherche au sein de la nouvelle université centrale Pékin à Hangzhou, dans la province du Zhejiang.   

Coopération avec la province du Zhejiang

La province du Zheijiang en chiffres

  • Population : 64,6 millions d’habitants, soit 4,6% de la population du pays.
  • Économie : 6,83% du PIB de la Chine.

Le 14 juin 2018, la Région a signé un accord de coopération avec la province du Zhejiang. Cette nouvelle coopération a pour 1er objectif de « développer les liens humains, économiques et culturels forts qui unissent de nombreux Chinois franciliens à leur pays d’origine ».
En effet, la diaspora chinoise en Île-de-France est majoritairement originaire du Zhejiang. 

Conclu pour une durée de 10 ans, cet accord renforce également  l’attractivité de l’Île-de-France auprès des entreprises et des touristes chinois, et valorise l’expertise des entreprises franciliennes.

Renforcer l’attractivité touristique de l’Île-de-France

Une participation à la COP régionale sur le climat en 2020

À l’occasion de la COP régionale organisée par la Région Île-France en septembre 2020, Yuan Jiajun, gouverneur de la province du Zhejiang a présenté la Stratégie de lutte contre le réchauffement climatique mise en place par sa collectivité.

Le Comité régional du tourisme (CRT) francilien a signé, en parallèle de l’accord de coopération, un partenariat avec Alibaba pour renforcer l’attractivité de la région Île-de-France en Chine. Il a notamment permis de créer un circuit spécialisé à destination des touristes chinois équipés des moyens de paiement démonétisés développés par Alibaba (Alipay).
Une page « Paris Region » a également été développée sur le portail Fliggy, la plateforme de voyage en ligne d’Alibaba, afin de permettre aux touristes chinois de préparer leur séjour. 

Ces réalisations complètent les mesures prises par la Région pour mieux accueillir les touristes chinois, telles que la création de commissariats mobiles, d’une hotline téléphonique dédiée et d'un accueil en chinois dès l’aéroport.

Développer la formation professionnelle dans les métiers du luxe 

L’éducation et la formation sont également des thématiques importantes de l’accord de coopération avec le Zhejiang. Les 2 collectivités ont décidé de proposer un projet permettant à 30 enseignants chinois issus de 4 établissements du Zhejiang de bénéficier d’une « formation de formateurs » de 10 jours.
La formation se déroulera dans les établissements Ferrandi (hôtellerie-restauration) et de La Fabrique (mode et textile), dès que la situation sanitaire le permettra.  

Liens franco-chinois :

Diaspora : selon certaines estimations, il y aurait entre 600.000 et 700.000 personnes issues de la diaspora chinoise en France. La majorité de la diaspora présente en Île de France est originaire de la communauté Whenzhou du Zheijiang  
Économie : 
- La France est le 23e client de la Chine et son 16e fournisseur. 
- À l’inverse, la Chine est le 2e fournisseur de la France et son 7e client. 
- La Chine et la France ont signé plusieurs accords bilatéraux visant à faciliter les échanges de tout ordre. 
Locuteurs francophones : en 2021, plus de 100.000 apprenants ont été recensés en Chine. 

Contactpauline.may@iledefrance.fr