Dossier
Renaud Charles

COP 21 : l'Île-de-France en mode durable

Du 30 novembre au 11 décembre, 195 pays vont participer au Bourget à la conférence des Nations unies sur le climat, la COP 21. Tous ces États auront la lourde tâche de s'entendre pour limiter le réchauffement global. Et les citoyens dans tout cela ? Ils sont de plus en plus nombreux à prendre des initiatives pour changer leurs modes de vie. La preuve à travers quelques exemples.

"Il faut montrer les solutions pour dépasser l'angoisse du changement climatique". L'appel est signé Pierre Radanne, ex-président de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) et auteur de la contribution de la Région à la COP 21. Chez iledefrance.fr, nous l'avons entendu et avons rassemblé des initiatives en matière de mobilité (Ma voiture est ta voiture ; Charles, le chirurgien itinérant des vélos ; La vélorution francilienne ; Déploiement de bornes de recharge électrique), de traitement des déchets (L'économie circulaire en Île-de-France ; Le réemploi au service de l'art ; À Trappes, l'électroménager s'invente une seconde vie ; La seconde vie des déchets du bâtiment en question), d'agriculture (Si tu ne viens pas à la ferme, la ferme ira à toi ; Aide en faveur des circuits courts) et d'habitat (Habitat écologique : la vallée de Chevreuse ouvre la voie ; Financement des toitures végétalisées.

Tous les événements organisés en marge de la COP21 sont à retrouver l'agenda sur notre agenda collaboratif.

 

Interview

La lutte contre le réchauffement climatique est l'affaire de tous, à condition qu'on en explique les enjeux et les manières d'agir au quotidien. C'est le sens du message qu'entend porter Pierre Radanne, membre du comité de pilotage national pour la COP 21 à Paris en décembre et ex-président de l'Ademe.

Vidéo

Faudra-t-il sacrifier notre confort pour sauver la planète ? Pas forcément ! À l'approche de la conférence mondiale sur le climat, nous avons trouvé des initiatives qui limitent l'impact de notre vie quotidienne sur l'environnement sans pour autant nous renvoyer à l'âge de pierre.

Aide régionale
La Région incite à la réduction des déchets et de leur nocivité.
Frise chronologique

En décembre, Paris accueillera la 21e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques. D’ici là, le Festival international du film d’environnement organise, le 5 février, une projection-débat sur les négociations climatiques internationales, dont les résultats apparaissent mitigés.

Infographie

Aujourd'hui, consommer rime avec jeter, voire avec gaspiller. Pourtant, des solutions se mettent en place pour conjurer cette fatalité et lutter ainsi contre les pollutions en tous genres. Il s'agit notamment de favoriser le réemploi des déchets produits aussi bien par les ménages que par les chantiers, ces derniers représentant 40 millions de tonnes par an.

Reportage

L’imagination au pouvoir. Le slogan ne date pas d'hier mais a été remis au goût du jour au château de Millemont (78), où une centaine d’ingénieurs et de designers sont réunis jusqu'au 20 septembre pour inventer des objets permettant d’agir au quotidien en faveur de l’environnement.

Le PRE à Nanterre (92)
Interview

Peu à peu, l’agriculture creuse son sillon en ville. Cette pratique, qui remonte à plus d’un siècle, est décryptée par Laurence Baudelet, ethno-urbaniste et coordinatrice de l’association Graine de jardins.

Reportage

Se procurer des légumes frais et franciliens peut sembler compliqué lorsque l’on n’habite pas à proximité d’une exploitation. Et pourtant, les solutions se multiplient pour que manger local devienne aussi simple que d’aller au supermarché.

Aide régionale
Agir pour des territoires sobres en énergie et producteurs en énergie renouvelable et locale : toitures végétalisées.
Interview

Quelles sont les conséquences sanitaires de la pollution de l'air pour les Franciliens ? Trois questions à Sabine Host, chargée d'études Santé Environnement à l’Observatoire régional (ORS) de santé d'Île-de-France.

Reportage

Mise au banc des accusés lors des pics de pollution et responsable chaque jour de kilomètres d’embouteillages sur les routes franciliennes, l’automobile est autant indispensable que source de nuisances. D’où l’émergence de nouvelles pratiques, comme l’autopartage et le covoiturage, plus vertueuses et plus économiques.

Reportage

Alors que le nombre de déplacements à vélo en Île-de-France a doublé en 10 ans, de nouveaux services voient le jour. Lauréat en mai des Trophées de la mobilité, décernés par le Stif et la Région, Charles Thibault a eu l’idée en 2012 de créer le Triporteur, un atelier de réparation de vélos ambulant.

Article

Les cyclistes sont de plus en plus nombreux à brandir leurs fourches et à reprendre possession des rues. Multiplication des aménagements, nouvelles réglementations, changement de culture, le vélo entend bien ne plus être la dernière roue du carrosse.