Publié le 15 avril 2020

Vu d’Europe : les partenaires de la Région face au Covid-19

Crédit photo : iStock/Pablo_1960

Si l’Italie et l’Espagne sont durement touchées par le Covid-19, toutes les régions européennes ont à faire face à la crise sanitaire avec différentes stratégies. Focus sur les régions-capitales de Lisbonne et de Stockholm, partenaires de la Région Île-de-France.

La crise du Covid-19 gérée par Lisbonne

Drapeau Portugal

Le Portugal a été très réactif dans sa gestion de l’épidémie de Covid-19. À Lisbonne, 20 centres de dépistage du Covid 19 ont été mis en place. L’aire métropolitaine a acquis des tests cliniques et équipé ses centres de santé. Et, comme l’Île-de-France, elle a fourni les professionnels les plus exposés en gants, masques et gel hydro-alcoolique. 

Des logements municipaux ont été réquisitionnés pour les professionnels de santé, mais aussi pour les personnes contaminées afin de les placer à l’isolement. La garde scolaire d’enfants des professionnels de santé et des professions indispensables est également assurée. Des lignes de soutien social et psychologique ont été mises en place afin de parer aux situations de détresse.

L’aire métropolitaine a par ailleurs prévu l’achat de médicaments et de denrées alimentaires pour les personnes les plus isolées. Le paiement des loyers dans les logements sociaux, des factures d’eau et d’électricité et des titres de transports sont pour le moment suspendus.

Enfin, la région de Lisbonne met en œuvre des mesures économiques exceptionnelles, avec un fonds d’urgence pour soutenir les entreprises, des équipes de soutien dédiées aux acteurs économiques et la création d’une plateforme pour recenser les besoins en matériels des municipalités.

À Stockholm, des mesures nationales 

Le gouvernement suédois vient en soutien, à Stockholm comme dans toutes les régions du pays, pour faire face aux coûts extraordinaires engendrés dans les domaines de la santé : dépenses de personnels, achats d’équipements, de tests et de médicaments…

D'importantes mesures économiques ont été prises pour aider les entreprises, avec l’entrée en vigueur, le 1er mai 2020, d’un dispositif de chômage partiel pour éviter les licenciements. Cette mesure permettra aussi aux entreprises de différer de 1 an le paiement des cotisations patronales.

Ailleurs en Europe : en Bavière et à Bruxelles

Drapeau Allemagne

En Allemagne, le Land de Bavière a débloqué 10 milliards d’euros pour soutenir les entreprises. Il s’est équipé de 1.000 nouveaux appareils d’assistance respiratoire. Des mesures économiques exceptionnelles ont été mises en place comme le report du paiement des impôts et contributions sociales. Enfin, des aides directes visent les entreprises de la restauration, de la culture, du tourisme et des transports.

Drapeau Belgique

En Belgique, la Région de Bruxelles-Capitale a créé un fonds spécial « Covid-19 », doté de 29 millions d’euros. Ce fonds est à destination de l’aide à domicile, des maisons de repos, de l’action sociale, du handicap et de l’apprentissage. En parallèle, des mesures économiques et sociales, d’un montant de 150 millions d’euros, ont été adoptées en faveur des secteurs de la restauration, de l’hébergement, du tourisme et du commerce