Du 08 fév. 2018 au 10 fév. 2018

Virtuality Paris

La rédaction
Le Salon de la réalité virtuelle et des technologies immersives met à l'honneur le savoir-faire francilien, du 8 au 10 février au CentQuatre, à Paris 19e. Un événement soutenu dans le cadre des Paris Region Smart Weeks.

Les Paris Region Smart Weeks 2018 se poursuivent. Après la Maddy Keynote du 1er février, au CentQuatre, à Paris 19e, voici Virtuality Paris, au même endroit.

Pour sa 2de édition, le salon de la réalité virtuelle (VR) & des technologies immersives permet aux professionnels et au grand public de découvrir les derniers cas d'usage de la VR sur le marché via des expériences ultra-réalistes et riches en émotions.

Le tout dans les domaines les plus divers : santé, éducation, formation, sécurité, tourisme, loisirs...

Destiné à mettre en avant les acteurs français, l'événement réunit aussi une quinzaine d'entreprises internationales. Outre des démonstrations, le programme comprend une quarantaine de conférences courtes.

La recherche francilienne y est à l'honneur sous deux formes :

1) Le s laboratoires académiques ou leurs représentants ayant une proposition de valeur directe pour la VR ou pour ses applications potentielles (santé et industrie) :
Le laboratoire IBISC (Université d'Évry Val-d'Essonne) – stand 112 – présente : une interface haptique d’apprentissage des gestes chirurgicaux en VR (photo) ; une interface haptique d’apprentissage des gestes chirurgicaux en VR  ; un module VR de rééducation post-AVC.
Tremplin Carnot Smiles (Sciences Mathématiques pour l’Innovation, Label d’Excellence Stratégique) – stand 116 – présente trois démonstrateurs de leurs logiciels traduisant des phénomènes physiques en modèles utilisables en VR : équations permettant une représentation réaliste des fluides (éclat d’une goutte d’eau sur une surface solide, simuler un tsunami, formation d’une bulle dans un liquide) ; simulation dynamique de l’interaction de molécules complexes (protéines) pour prédire l’efficacité des médicaments pharmaceutiques ; équations résolvant le couplage entre plusieurs grandeurs physiques pour simuler des propagations dans des milieux complexes (ondes électromagnétiques dans le cerveau, laser à travers la peau).
Projet HANDIReSP (université Versailles Saint-Quentin) – stand 110 – montre ses résultats de recherche sur les handicaps psychiques, cognitifs et moteurs traités à l’aide d’avatars en 3D.
SATT Lutech et SATT IDF Innov – stands communs 114 – ont préparé un très large portefeuille de technologies spécialement adaptables à la VR à découvrir auprès de leurs chargés d’affaires.

2) Les start-up et les spin-off :
Light & Shadows – stand 113 – plonge les visiteurs dans un univers industriel virtuel (et en réalité augmentée) où il est possible de manipuler les machines en toute sécurité pour se former à leur usage, concevoir l’usine du futur... (photo)
Suricog – stand 115 – présente sa solution d’eye-tracking interactive et naturelle permettant d’interagir avec des objets 3D rien qu’en suivant l’activité des yeux. Applicable dans la santé et dans l’industrie. La solution de cette société, présente aussi au CES 2018 sur le stand Paris Region, a été développée avec le CEA-List notamment grâce à ses compétences en optimisation de l'embarqué temps-réel. (photo)
Diakse – stand 111 – révolutionne l’expérience du e-shopping avec ses visites de showrooms virtuels hyper réalistes. Les visiteurs sont plongés dans un univers 3D où ils peuvent réaliser leurs achats, confortablement assis dans leur sofa.

À noter que Virtuality s'exporte, avec les entreprises françaises et leurs savoir-faire, en juin prochain en Argentine.

Suivez les Smart Weeks !
Découvrez les prochains événements des Paris Region Smart Weeks 2018, rendez-vous incontournable du numérique et de l'innovation en Île-de-France, sur smartweeks.info.

Infos pratiques

Adresse : 
CentQuatre
5 rue Curial
75019 Paris
Accès : 

métro 7 (Riquet), RER E, tram T3b (Rosa-Parks)


Interface haptique d’apprentissage des gestes chirurgicaux en VR. © Laboratoire IBISC (Université d'Évry Val-d'Essonne)


Manipuler des machines en toute sécurité pour se former à leur usage et concevoir l’usine du futur. © Light & Shadows


Solution d’eye-tracking interactive et naturelle permettant d’interagir avec des objets 3D rien qu’en suivant l’activité des yeux. © Suricog