13 avril 2018

Un Programme Régional de la Forêt et du Bois (PRFB) pour l'Île-de-France

forêt_bois_1200
Crédit photo : Getty Images

Prévu par la Loi d’Avenir pour l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt du 13 octobre 2014, le Programme National de la Forêt et du Bois (PNFB) constitue le cadre stratégique des interventions de l’État et des collectivités pour les dix prochaines années. 

Le Programme Régional de la Forêt et du Bois, déclinaison régionale du Programme National de la Forêt et du Bois

Le Programme Régional de la Forêt et du Bois constitue la déclinaison régionale du Programme National de la Forêt et du Bois, dont les objectifs sont les suivants :  

  • Créer de la valeur en mobilisant la ressource forestière disponible en France de manière durable;
  • Répondre aux attentes des citoyens et s’intégrer aux projets des territoires ruraux ;
  • Conjuguer adaptation et atténuation des forêts aux évolutions du climat ;
  • Développer les synergies entre forêt et industrie : trouver des débouchés aux produits forestiers disponibles à court et moyen terme et adapter les sylvicultures pour mieux répondre aux marchés.

À l'échelle régionale, le Programme Régional de la Forêt et du Bois (PRFB) doit être élaboré par le préfet de région, la présidente du Conseil régional et l’ensemble des acteurs de la filière forêt et bois d’Île-de-France. C'est un document stratégique qui adapte les orientations et les objectifs du Programme National de la Forêt et du Bois (2016-2026) et fixe les orientations en matière de politique forestière en Île-de-France pour les dix prochaines années.

La stratégie régionale pour la forêt et le bois adoptée en novembre 2017 a vocation à contribuer aux objectifs du PRFB à partir du programme d’actions prévu pour 2018-2021.

Conformément à l’ordonnance du 3 août 2016, complétée par le décret du 25 avril 2017, un droit d’initiative du public est ouvert jusqu'au 5 juillet 2018.

La forêt, un patrimoine francilien à fort potentiel

L'Île-de-France est une grande région forestière au potentiel sous-exploité. Les activités économiques de transformation sont quasiment absentes du territoire régional, malgré un formidable potentiel de marché.

La gestion forestière durable rend en outre de multiples services pour le bien-être et la santé des Franciliens, pour la préservation de ressources naturelles et de la biodiversité et pour la lutte contre le changement climatique.

La forêt francilienne, multifonctionnelle, se trouve ainsi au croisement de multiples enjeux indissociables. Ce patrimoine d'une grande diversité biologique se doit donc d'être préservé et géré durablement pour lui permettre d'assurer à long terme son rôle social et écologique, tout en valorisant son potentiel économique.