18 novembre 2019

Un partenariat pour encourager la pratique du football en Île-de-France

Crédit photo : Région Île-de-France

La Région a signé avec la Fédération française de football un partenariat pour créer des équipements, mener des actions de formation et favoriser la pratique du football en Île-de-France pour tous.

La Région et la Fédération française de football (FFF) ont scellé ce 15 novembre 2019, au Centre technique national du football de Clairefontaine (78), un partenariat pour développer la pratique du football en Île-de-France. 

Football en Île-de-France : la Région, financeur n°1

Avec 270.000 licenciés en 2018 et plus de 1.100 clubs, l’Île-de-France est la première région française en nombre de pratiquants du football. La Région est aussi le premier financeur de cette discipline, en lui ayant versé 3,9 millions d’euros, toujours en 2018. En outre, 766 emplois ont été créés dans le football francilien la même année.

Pour aider les clubs, la Région a par ailleurs financé 22 terrains de football, dont 3 nouveaux terrains synthétiques sur le campus du domaine de Morfondé (77), pour 3,2 millions d’euros.

Des objectifs ambitieux pour développer la pratique du football en Île-de-France

À travers la signature du protocole, la Région et la FFF s'engagent à développer et promouvoir la pratique du football sur le territoire francilien à travers différents objectifs :

  • Contribuer à la construction d'équipements sportifs de proximité sur l'ensemble du territoire, en s'appuyant sur le Plan Sport Oxygène qui a déjà permis l'aménagement des terrains de Pontault-Combault (77), Fontenay-le-Fleury, Maurecourt (78), Massy, Savigny-sur-Orge (91), et ainsi la création de terrains de football synthétiques à Étampes (91), Franconville Saint-Prix (95), etc. 
  • Soutenir les événements sportifs d'intérêt régional, national et international, qui contribuent à faire rayonner le territoire francilien et à rendre le sport accessible à tous. Exemples : les finales des Coupes de Paris Île-de-France ou le tournoi international « Jean-Verbeke » à Longjumeau (91).
  • Aider les clubs d’excellence, comme la section féminine du Paris Football Club, le Red Star ou encore l’Amicale sportive de Poissy Football.
  • Favoriser l’accès des femmes au football (elles ne constituent que 6,5% des licenciés franciliens actuellement), en leur aménagement par exemple des horaires de pratique adaptés ou en mettant à disposition des vestiaires séparés dans les enceintes des stades…
  • Permettre l'accès de tous au football, notamment les jeunes défavorisés des petits clubs, que la Région aide grâce aux Chèques sport, etc.

La formation au premier plan 

Plus de 15 millions d'euros ont été consacrés par la Région, depuis 2017, au développement du football, grâce notamment : 

  • À l’aide à la rénovation et à l'extension du Centre national de football (CNF) pour la création d'un pôle d'excellence en Île-de-France (1,2 million d'euros),
  • Au financement du centre de formation du Paris Football Club (1 million d'euros).