26 septembre 2019

Un partenariat pour développer la pratique du volley-ball en Île-de-France

FFV
Crédit photo : FFV

À l’occasion de la finale de l’Euro Volley 2019, la Région a signé avec la Fédération française et la Ligue Île-de-France de volley-ball un partenariat pour développer des équipements, mener des actions de formation et favoriser la pratique de ce sport pour tous.

La Région, la Fédération française et la Ligue Île-de-France de volley-ball ont scellé, dimanche 29 septembre à l'occasion de la finale de l'Euro Volley 2019 à Paris, un partenariat pour développer la pratique de ce sport en Île-de-France. 

La Région, premier financeur du volley-ball francilien

Depuis 2017, le volley-ball francilien a bénéficié de près de 24 millions d'euros d’aides régionales en investissement et fonctionnement pour le développement de la discipline (dont 7,1 millions en 2019).

Depuis 2017, 22,6 millions d'euros d’investissements (dont près de 7 millions d'euros en 2019) ont été octroyés aux collectivités locales pour la construction d’installations relatives à la pratique du volley-ball.

Pour les lycées :

  • en 2019, 6 équipements : Meaux (77), Conflans-Sainte-Honorine (78), La Celle-saint-Cloud (78), Mantes-la-Jolie (78), Longjumeau (91) et Éragny-sur-Oise (95) ;
  • En 2018, 2 équipements : Achères (78) et Massy (91) ;
  • En 2017, 11 équipements : Vaux-le-Penil (77), Provins (77), Pontault-Combault (77), Sartrouville (78), Poissy (78), Draveil (91), Romainville (93), Drancy (93), Saint-Maur-des-Fossés (94), Deuil-la-barre  (95), Eaubonne (95).

Pour les équipements de proximité :

  • En 2019, 23 équipements : Chartrettes (77), Coubert (77), Dammartin-sur-Tigeaux (77), Isles-lès-Villenoy (77), Montereau-Fault-Yonne (77), Andresy (78), Conflans-Sainte-Honorine (78), Les Mureaux (78), Mantes-la-Jolie (78), Montesson (78), Athis-Mons (91), Brunoy (91), Gometz-le-Châtel (91), Mennecy (91), Montlhéry (91), Bourg-la-Reine (92), Châtillon (92), Fontenay-aux-Roses (92), Saint-Cloud (92), Aulnay-sous-Bois (93), Ablons-sur-Seine (94), Beauchamp (95), Mériel (95) ;

    Le volley en Île-de-France

    • 181 clubs
    • 8.202 licenciés femmes
    • 10.273 licenciés hommes      
  • En 2018, 7 équipements : Mesnil-Le-Roi (78), Vernouillet (78), Levallois-Perret (92), Limeil-Brevannes (94), Maison-Alfort (94), Pontoise (95), Jouy-le-Moutier(95) ;
  • En 2017, 12 équipements : Les Clayes-sous-Bois (78), Mère (78), Torcy (77), Villemoisson-sur-Orge (91), Montfermeil (93), Le Raincy (93).

Mais aussi :

  • 9 équipements de volley depuis 2017 dans le cadre du contrat d’aménagement régional : Pomponne (77), La Grande Paroisse (77), Orgeval (78), Saint-Germain-lès-Corbeil (91), Itteville (91), Bussy-Saint-Antoine (91),  Sceaux (92), Thiais (94), Vincennes (94) ;
  • 1 équipement depuis 2017 dans le cadre du Nouveau contrat rural
    Douay-la-Ramée (77) ;
  • 4 équipements depuis 2017 dans le cadre de 100 quartiers innovants et écologiques : Velizy-Villacoublay (78), Issy-les-Moulineaux (92), Clichy (92), Herblay (95).

Les dépenses de fonctionnement

Le soutien régional aux dépenses de fonctionnement en volley-ball s'élèvent à 270.000 euros en 2019, 127.000 euros en 2018, 184.000 euros en 2017, soit 580.000 euros depuis 2017 dans le soutien à la pratique sportive et à la formation, aux clubs et événements sportifs, dont, en 2019 :

Euro Volley 2019 : la région aux côtés du volley-ball régional et national 

Finales de l'Euro Volley

Du 27 au 29 septembre 2019, Paris accueille la demi-finale, le match pour la 3e place et la finale du championnat d'Europe masculin de volley-ball. Pour la Région, les principaux objectifs sont de faire découvrir le haut niveau du volley européen, de contribuer au rayonnement de ce sport sur le territoire francilien, et de conforter le savoir-faire organisationnel des événements sportifs en France.
Plus d'infos.

  • 150.000 euros pour le championnat d’Europe de volley-ball 2019 ;
  •  40.000 euros pour les clubs haut-niveau (150.000 euros depuis 2017) : Saint-Cloud Paris Stade français et l'Union sportive Villejuif volley-ball ;
  • 40.000 euros pour la pratique (120.000 euros depuis 2017) l’opération « Volley Jeune 2000 » pour l’accueil du jeune public lors d’actions de découverte, ainsi que les regroupements de jeunes minimes et cadets de talent dans l’objectif « Génération 2020 » ;
  • 22.000 euros pour la formation (60.000 depuis 2017)...

Favoriser le développement des pratiques sportives et de loisirs 

La Région rend accessible le dispositif « Ticket-Loisirs » au profit des licenciés franciliens de volley, avec pour objectif de favoriser le développement des pratiques sportives et de loisirs au profit de tous les publics, des jeunes licenciés et notamment des Franciliens qui ne partent pas en vacances.

Un partenariat ambitieux

Le protocole signé entre la Région, la Fédération française et la Ligue Île-de-France de volley-ball vise de nombreux objectifs : 

  • promouvoir les valeurs de la République et le principe de laïcité, ainsi que les valeurs d’éthique et de déontologie du sport ;
  • encourager et développer la pratique sportive des personnes en situation de handicap ;
  • favoriser l’accès au sport pour les femmes ;
  • faciliter l’accès des femmes aux responsabilités, à la formation, à l’encadrement, à l’arbitrage… ;
  • contribuer au rayonnement international de l'Île-de-France en accueillant de grands événements sportifs internationaux comme le championnat d’Europe et le tournoi international de volley-ball en 2019 ;
  • renforcer la qualité des encadrants et de l’intervention des bénévoles ;
  • accompagner les jeunes talents franciliens en permettant aux jeunes athlètes de mener à bien leur projet sportif, étudiant et professionnel.