Un partenariat pour encourager la pratique du tennis en Île-de-France

La rédaction
Aujourd'hui, l'Île-de-France compte 237.000 licenciés en tennis. Pour accroître ce nombre, la Région a signé une convention de partenariat avec la Fédération française de tennis le 4 juin à Paris.

Développer la pratique du tennis en Île-de-France, tel est l'est l'objet du partenariat signé ce 4 juin entre Bernard Giudicelli, président de la Fédération française de tennis (FFT), Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, et Patrick Karam, vice-président chargé des Sports, des Loisirs, de la Jeunesse, de la Citoyenneté et de la Vie associative.

Ce soutien à la Fédération s’appuie sur tous les dispositifs d’aides régionales : projets d’équipements tennistiques, formation, et développement de la pratique en général. Il permet notamment à la FFT de consacrer en 2018 un budget de 6 M€ à la Ligue Île-de-France.

Les chiffres clés du tennis en Île-de-France
L’Île-de-France compte 237.200 licenciés, dont 28% de femmes, pratiquant dans 950 clubs.

Le soutien régional au tennis en 2017

En 2017, le tennis francilien a bénéficié d’aides régionales de plus de 1,7 M€ pour le développement de la discipline et des équipements :

  • Soutien à la pratique sportive et à la formation par le biais de la convention pluriannuelle passée avec la Ligue
  • Soutien aux événements sportifs d’intérêt régional : TIM Essonne, Championnats de France des 13/14 ans, Open des Jeunes Tennis du Stade Français, Open international des 10-12 ans
  • Soutien aux Clubs Excellence d’Île-de-France : Tennis Club Thiais Belle Epine
  • Soutien aux Ambassadeurs du sport, de l’olympisme et du paralympisme de la Région Île-de-France : Michaël Jérémiasz, Emmanuelle Mörch en tennis fauteuil
  • Soutien aux collectivités locales pour la construction et la rénovation de courts de tennis : Mormant (77), La Norville (91), Villiers-sur-Orge (91), Orsay (91), Boulogne-Billancourt (92), Pavillon-sous-bois (93), Méry-sur-Oise (95), Vigny (95)

La Région a également financé la construction d’un pôle tennis (pour 1 M€) sur la commune de Pontoise (95) et l’accès au pôle tennis dans le cadre de l’aménagement des Berges de l’Oise, dans le cadre du contrat d’aménagement régional (CAR) passé avec la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise.

Photos : tennis © Emmanuelle Blanc/Picturetank ; convention © DR

Dossier de l'IRDS : Pratique sportive en Île-de-France, 7 ans avant les Jeux
.pdf 4.3 Mo