Production ciné-TV soutenue : « Un amour de jeunesse » sur arte.tv

du lundi 01 février au samedi 31 juillet 2021

À voir en streaming jusqu'au 31 juillet 2021, la chronique sensuelle et délicate d'une jeune femme qui n’a jamais oublié son amant de l’été de ses 15 ans et qui le recroise 8 ans plus tard. Film aidé de Mia Hansen-Løve.

100 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient chaque année 100 productions pour le cinéma et l'audiovisuel dans tous les genres : 

  • Fiction,
  • Documentaire,
  • Animation.

Pour le cinéma, le soutien peut intervenir au stade de la production ou de la post-production.

Pour l'audiovisuel, le soutien porte sur des productions unitaires et des séries, destinées à la télévision ou aux plateformes de streaming.

Dans tous les cas, cette aide, qui soutient l'emploi dans un secteur porteur en Île-de-France, est remboursable dès que la production bénéficiaire est rentabilisée.

Un amour de jeunesse

Disponible en streaming sur arte.tv du 1er février 2021 au 31 juillet 2021, Un amour de jeunesse, de Mia Hansen-Løve (2011), est une production bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma de la Région.

Un autre film de Mia Hansen-Løve en streaming

Sur france.tv jusqu'au 14 avril 2021 : Tout est pardonné (2007).

Le chagrin lié à une rupture sentimentale datant des années lycées peut hanter jusqu’à l’âge adulte. Cinéaste formée aux ateliers de tournage Émergence, que la Région soutient chaque année à Marcoussis (91), Mia Hansen-Løve le raconte avec délicatesse et sensualité dans ce film.

Dernier volet d'une trilogie

Sorti en 2011, Un amour de jeunesse clôt une trilogie commencée avec Tout est pardonné (2007), volet lui aussi soutenu par la Région, et Le Père de mes enfants (2009). Un ensemble où s'esquisse l’autoportrait de la réalisatrice, et où s’entremêlent les thèmes du deuil ou de la séparation, du temps qui passe, de la force des sentiments, de la solitude et du destin.

L’action d’Un amour de jeunesse commence à Paris à l’hiver 1999. Camille (Lola Creton) a 15 ans, Sullivan (Sebastian Urzendowsky) 19. Ils s’aiment d’un amour passionnel mais, à la fin de l’été, Sullivan s’en va pour 1 an en Amérique du Sud. Quelques mois plus tard, il cesse d'écrire à Camille. Désespérée, la jeune femme fait une tentative de suicide.

On la retrouve ensuite en 2003. Alors qu’elle étudie l'architecture, Camille fait la connaissance de Lorenz (Magne Havard Brekke), un architecte reconnu qui lui redonne confiance en elle et dont elle tombe amoureuse. 4 années passent encore. Alors que Camille forme désormais avec Lorenz, dont elle est devenue l’assistante, un couple solide, elle recroise le chemin de Sullivan. La première rencontre est sans chaleur, mais Camille le revoit et renoue finalement avec lui...

À noter que le comédien Magne Havard Brekke, qui campe l’architecte, joue le rôle principal du précédent film de Mia Hansen-Løve, Le Père de mes enfants.

Informations pratiques

Adresse

sur arte.tv

France

Aide régionale (Fonds de soutien) : 416.000 euros (aux Films Pelléas)

Durée : 1h50

Tarification

Gratuit