6 décembre 2016

Tri sélectif : les lycées sensibilisés au tri du papier

Afin de promouvoir le tri sélectif, la Région s'associe à Écofolio, organisme chargé par l'Etat de développer le recyclage du papier.

Le tri sélectif ne s’arrête plus aux portes des lycées. Grâce au partenariat signé le 5 décembre 2016 avec Écofolio, l’organisme chargé de développer le recyclage des papiers en France, la Région s’est lancée dans l’élaboration d’un plan « zéro déchet ». Elle entend sensibiliser les lycéens et les personnels des établissements à cet enjeu.

Cela se traduira par le lancement d'un programme pédagogique « Défi Papiers » visant à mettre en place une gestion responsable des papiers, comme c’est le cas déjà dans près de 2.500 établissements scolaires du premier et du second degré en Île-de-France. « Le partenariat avec Écofolio va nous permettre de mettre en place une stratégie efficace en matière de gestion des papiers à deux niveaux : l’exemplarité de l’institution régionale et la sensibilisation des lycéens. Tous les établissements scolaires, notamment les lycées écoresponsables, sont concernés : grâce à l’implication des écodélégués et des agents, nous allons démontrer que, tous ensemble, nous pouvons réaliser des actions concrètes en faveur de la protection de l’environnement et du développement économique de notre Région », a déclaré Chantal Jouanno, vice-présidente chargée de l’Écologie et du Développement durable.
 

Tri sélectif : il reste une grande marge de progression

Par ailleurs, afin d’inciter les élèves et les enseignants à relever le « Défi Papiers », un concours récompensera les meilleurs projets. Le lycée lauréat gagnera la possibilité de réaliser un reportage vidéo qui sera diffusé à l’ensemble des lycées de la région. « Le recyclage des papiers pourrait être multiplié par 3 en Île-de-France. Les lycéens, écocitoyens de demain, ont un véritable rôle à jouer dans l’économie circulaire au sein de leur territoire. Si tous les Franciliens triaient leurs papiers, nous pourrions recycler 350.000 tonnes supplémentaires. La moyenne nationale du recyclage des papiers passerait de 55 % à 65 % ! » souligne Géraldine Poivert, directrice générale d’Écofolio.