450 nouvelles places Véligo près des gares

Pour inciter les Franciliens à laisser leur voiture au garage, Île-de-France Mobilités va créer de nouvelles places pour les vélos près de 17 gares.

Le réseau de places de parking pour vélos Véligo continue de tisser sa toile aux abords des gares franciliennes. Actuellement déployé dans 98 gares, il propose plus de 6.000 places aux voyageurs franciliens utilisant leur vélo pour des trajets courts en complément des transports en commun.

220 places en accès libre et 128 en consignes sécurisées supplémentaires

448 nouvelles places en abris et consignes vont s'ajouter au parc de stationnement existant, dont 220 en accès libre et 128 en consignes sécurisées. Elles seront réparties aux abords de 17 gares de quatre départements (*). Les espaces sécurisés seront accessibles 7 jours sur 7, de 5 h à 1 h 30, avec une carte Navigo chargée d'un forfait en cours de validité (semaine, mois, annuel, Imagine R scolaire ou étudiant, solidarité transport). Munis de systèmes de vidéosurveillance, de racks double-étage et d'une station de gonflage, ils seront accessibles moyennant un abonnement annuel d'une vingtaine d'euros. Quant aux 220 places en libre accès, elles seront équipées d'arceaux à trois points d'accroche, abrités et éclairés.

Financé à 70% par Île-de-France Mobilités et à 30% par la SNCF, l'investissement s'élève à 1,17 M€. Île-de-France Mobilités a pour objectif de créer 20 000 places de stationnement Véligo d'ici 2021.

(*) Limay (78), Gargenville (78), Issou-Porcheville (78), Conflans-Sainte-Honorine (78), Conflans-fin d'Oise (78), Villiers Neauphle (78), Garancières-La Queue (78), Mantes-la-Jolie (78), Achères-Ville (78), Aubergenville-Élisabethville (78), Thun-le-Paradis (78), Nézel-Aulnay (78), Drancy (93), Pontoise (95), Dammartin (95), Champagne-sur-Seine (77), Nanteuil (77).

Photos : © Émile Loreaux/Picturetank ; © Île-de-France Mobilités